Petro Porochenko, ex-président ukrainien : "Poutine est faible quand nous sommes unis"

L'Entretien de France 24
L'Entretien de France 24 © France 24

Petro Porochenko, président de l’Ukraine de 2014 à 2019, a accordé un entretien exclusif à France 24 depuis Kiev, à seulement quelques kilomètres des troupes russes. L’ancien chef de l'État se félicite du soutien "grandissant" des pays occidentaux, ainsi que de la décision de l'UE de fournir l’équivalent de quelque 450 millions d'euros d'armes à l'armée ukrainienne. Il remercie les dirigeants européens et affirme que les Ukrainiens n’ont "pas peur de Poutine", qui est "faible quand nous sommes unis".

Publicité

S'adressant à France 24 depuis les rues de Kiev, Petro Porochenko dit espérer que le soutien occidental à l'Ukraine fasse échouer la tentative de Vladimir Poutine de "déclencher la troisième guerre mondiale". L'ancien président exprime son souhait de voir l'Ukraine rejoindre l'Otan, et surtout l'UE, appelant à une candidature immédiate.

Interrogé sur les pourparlers de paix qui se déroulent à la frontière biélorusse, il dit souhaiter un cessez-le-feu, mais exclut tout compromis qui remettrait en cause l'intégrité territoriale de l'Ukraine, exigeant que les Russes "quittent l'Ukraine".

Petro Porochenko estime que Vladimir Poutine a commis "de nombreuses erreurs et sous-estimé l'armée ukrainienne", et que le président russe ne s'attendait pas à une solidarité internationale aussi forte avec l'Ukraine. Enfin, il affirme que "les sanctions détruisent complètement l'économie russe", qui pourrait selon lui s'effondrer, provoquant la gronde du peuple russe : Vladimir Poutine n'aurait alors d'autre choix que de retirer ses troupes, de déclarer un cessez-le-feu et de négocier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24