L'invité de l'éco

Surtaxes américaines : "Les vignerons sont pris en otages"

Valérie Guérin, propriétaire-vigneronne au domaine "les Milles Vignes" dans l'Aude.
Valérie Guérin, propriétaire-vigneronne au domaine "les Milles Vignes" dans l'Aude. © France 24
14 mn

Des vins de grande qualité, produit en petite quantité : c'est le pari jusqu'ici gagnant de la vigneronne Valérie Guérin, du domaine "Les Mille Vignes" à Narbonne. Malgré les nouvelles taxes sur les vins français exportés outre-Atlantique, elle espère pouvoir compter sur sa clientèle américaine haut-de-gamme, jusqu'ici au rendez-vous. 

Publicité

Cette surtaxe de 25 % était déjà appliquée depuis octobre 2019 pour les "vins tranquilles" (non effervescents) dont le taux d’alcool est inférieur ou égal à 14°C et qui sont exportés dans des contenants de moins de deux litres.

Elle est désormais étendue et va toucher tous les vins et spiritueux français, sans distinction de taux d’alcool ni de taille de contenants.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine