Maldives, la bataille du climat

Maldives, la bataille du climat
Maldives, la bataille du climat © France 24

À perte de vue, une mer transparente. 1 200 îles entourées d'eaux cristallines et bordées de plages de sable blanc immaculé. La République des Maldives porte bien son surnom de "Perle de l'Océan Indien". Pourtant, cet archipel est aujourd'hui menacé de disparition, submergé par la montée des eaux.

Publicité

Au rythme actuel du réchauffement climatique, 80 % des Maldives pourraient devenir inhabitables d'ici 2050. La majorité des terres culminant à un mètre au-dessus du niveau de la mer, celles-ci pourraient être submergées. De plus, les inondations d'eau de mer polluent régulièrement les faibles quantités d'eaux souterraines potables, vitales pour ses habitants.

À ce scénario catastrophe s'ajoute le problème du plastique, qui détruit l'écosystème marin, et celui de la gestion des déchets. Pour répondre à ce défi, Thilafushi, surnommée l’île poubelle, a été artificiellement construite pour traiter les ordures venues de tous les atolls des Maldives.

Déjà, fin 2009, à 6 mètres de profondeur, des membres du gouvernement des Maldives avaient tenu le premier Conseil des ministres sous-marin de l’Histoire. Par cette action choc, ils appelaient à prendre des mesures drastiques contre le réchauffement climatique et la montée des océans qui menace d’engloutir l'archipel.

>> À voir aussi sur France 24 : Des vacances sans masque aux Maldives, l'argument qui fait revenir les touristes aisés

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24