Du RGPD aux repentis de la Silicon Valley : reprenez vos données en main !

TECH 24
TECH 24 © France 24

Happy Birthday, le RGPD ! Le 18 mai 2018, les États membres de l'Union Européenne mettait en application le règlement général sur la protection des données personnelles. Et ce, après un bras de fer façon "Catch me if you can" avec les plateformes numériques. Aujourd'hui, la régulation européenne fait tache d'huile dans une douzaine de pays, jusqu'aux États-Unis. Comment reprendre le pouvoir sur nos données ? On pose la question à Brittany Kaiser, une des lanceuses d'alerte du scandale Cambridge Analytica. 

Publicité

Régulateurs et gouvernements sont-ils les seuls à pouvoir encadrer les Big Tech en matière de vie privée ? Les initiatives citoyennes se multiplient pour reprendre nos données en main, même auprès des repentis de la Silicon Valley. Après avoir été dans l'oeil du cyclone en tant que lanceuse d'alerte dans l'affaire Cambridge Analytica, Brittany Kaiser monte au front. Elle a co-fondé "Own Your Data Foundation", une fondation qui œuvre pour une meilleure éducation à la vie privée et l'utilisation de technologies qui sécurisent nos données personnelles. Elle est notre invitée.

D'autres associations proposent des solutions. Le collectif "Data for Good" invite les spécialistes de la donnée à s'engager dans une charte éthique et propose un serment d'Hippocrate pour les data scientists. 

Enfin, au-delà du RGPD, de nouvelles régulations se mettent en place. C'est le cas de la prochaine directive "e-Privacy", qui actualise un texte de 2002 et se veut être un bouclier anticookies. Elle consiste à renforcer le consentement explicite, libre et affirmatif des utilisateurs pour limiter l'utilisation de ces traceurs.

Enfin, dans notre séquence Test24 : quelques grammes de finesse dans ce monde de données brutes. Le facteur star des pianistes, Steinway, allie virtuosité et technologie en dotant ses pianos de l'application Spirio R. Grâce à une tablette, elle vous permet d'enregistrer vos gammes et de les rejouer automatiquement, sans être face au clavier. L'instrument peut même jouer un morceau interprété par l'égérie de la maison, le pianiste Lang Lang, comme s'il était dans votre salon. Démonstration.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24