États-Unis : derniers jours avant la passation de pouvoir

Une semaine dans le monde
Une semaine dans le monde © Capture d'écran France 24

Cette semaine, Washington a vécu ses derniers préparatifs en vue de l'investiture de Joe Biden mercredi prochain. La capitale fédérale est sur les dents depuis l'envahissement du Capitole par des partisans du président sortant. Le Congrès a repris depuis ses travaux, notamment pour entamer une nouvelle procédure de destitution envers Donald Trump. Il s'agit de la deuxième tentative d'"impeachment" visant le 45e président des États-Unis. Une situation inédite, même si l'issue est tout sauf assurée...

Publicité

On le savait depuis le début : l'humanité reste à la merci des mutations du Covid-19... Et si l'on s'inquiète cette semaine devant la contagiosité accrue du variant britannique, on n'est guère plus rassuré face aux variants sud-africain et même brésilien, susceptibles d'affecter demain la réponse immunitaire.

Et c'est une nouvelle fois confinée que la Tunisie vient de célébrer le dixième anniversaire de sa révolution. Le 14 janvier en 2011, Zine el-Abidine Ben Ali était chassé du pouvoir. Un anniversaire dans le calme et sans manifestation, car le pays enregistre plus de 50 morts du Covid-19 par jour. 

Le candidat de l'opposition ougandaise Bobi Wine, principal adversaire de l'inamovible Yoweri Museveni, a revendiqué vendredi la victoire lors de la présidentielle de la veille, dont les premiers résultats officiels donnent le président sortant en tête. Lors d'une conférence de presse à Kampala, où les réseaux sociaux sont suspendus et où l'accès à Internet est fortement perturbé, Bobi Wine a "rejeté" ces premiers résultats, dénonçant "une véritable mascarade" et affirmant avoir "largement vaincu" Yoweri Museveni, qui brigue un sixième mandat.

Produit par Flore Simon, Jade Lévin et Florence Viala

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine