Triste djebel : en Tunisie, des mines posées par les jihadistes font des ravages

En Tunisie, la frontière commune avec l'Algérie qui s'étend sur plus de 1000 kilomètres est le théâtre d'affrontements entre terroristes et forces armées depuis 2012.
En Tunisie, la frontière commune avec l'Algérie qui s'étend sur plus de 1000 kilomètres est le théâtre d'affrontements entre terroristes et forces armées depuis 2012. © France 24

En Tunisie, la frontière commune avec l'Algérie qui s'étend sur plus de 1 000 kilomètres est le théâtre d'affrontements entre terroristes et forces armées depuis 2012. Malgré des interventions fréquentes de l'armée tunisienne ces dernières années, la région de Kasserine, au centre-Ouest du pays, est devenue la cible de jihadistes. 

Publicité

En Tunisie, ceux qui vivent aux alentours des quatre montagnes qui entourent la région de Kasserine sont souvent exposés aux dangers des mines artisanales, disposées un peu partout par les mouvements terroristes qui n'hésitent pas à descendre dans les habitations isolées pour se ravitailler, menaçant les habitants.

Ces zones, bien que déclarées zones rouges, sont pour certaines militarisées et restent encore peu balisées. Les populations locales qui vivent de l'agriculture de montagne y risquent souvent leur vie.

Lilia Blaise et Hamdi Tlili sont allés récolter les témoignages de ces victimes oubliées. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine