COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS

La Guinée revient dans la course

2 mn

Malgré un retour en force en fin de 2e période, les Lions de l'Atlas n'ont pu revenir au score. La Guinée réalise la bonne opération de la soirée en remportant son second match 3 à 2.

Publicité
La Guinée a battu jeudi le Maroc 3-2 à l'occasion de la deuxième journée de la Coupe d'Afrique des nations, entretenant le suspense dans le groupe A.
 
Le Ghana, qui affronte la Namibie en soirée au stade Ohene Djan d'Accra, n'est plus certain de se qualifier pour les quarts de finale en cas de succès.
 
Les hommes de Robert Nouzaret joueront leur place face au petit poucet du groupe sans leur capitaine Pascal Feindouno, exclu pour un geste d'énervement sur El Armine Erbate.
 
Si le Ghana s'impose face à la Namibie, le Maroc sera dans l'obligation de battre les Black Stars lundi à Accra.
 
Battue 2-1 en match d'ouverture par le pays organisateur, la Guinée a montré un visage bien plus sérieux dans la capitale ghanéenne.
 
Consciencieux défensivement, les Guinéens ont ouvert la marque dès la 11e minute. Un coup franc malicieusement tiré par Feindouno surprenait le gardien marocain, qui avait anticipé un centre vers le point de penalty.
 
Les Lions de l'Atlas, qui avaient écrasé la Namibie 5-1 lundi, encaissaient un deuxième but juste avant l'heure de jeu par Ismaël Bangoura.
 
Encore tout à leur joie, les Guinéens se laissaient surprendre une minute plus tard par une frappe tendue de Hicham Aboucherouane, entré en jeu peu de temps auparavant.
 
Mais Feindouno, sur penalty, redonnait deux buts d'avance à son équipe à la 63e minute, peu avant d'écoper un carton rouge direct pour avoir donné un coup de pied à Erbate, qui avait séché un des partenaires du Stéphanois en première période.

Le siège des buts de Kemoko Camara débutait et à la 90e minute, une tête d'Abdeslam Ouaddou redonnait espoir aux hommes d'Henri Michel.
 
Ils ne parvenaient toutefois pas à égaliser lors des trois minutes d'arrêt de jeu.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine