ETATS-UNIS - PRIMAIRES

Obama s'impose en Caroline du Sud

4 mn

Barack Obama a largement remporté la primaire démocrate en Caroline du Sud. Cette victoire le relance dans la course à l'investiture pour la présidentielle américaine.

Publicité

Le sénateur de l'Illinois (nord) Barack Obama a remporté largement samedi la primaire démocrate de Caroline du Sud qu'il devait absolument gagner pour conserver toutes ses chances dans la course à l'investiture pour la présidentielle américaine devant la favorite Hillary Clinton, selon les médias américains.

Sur 83% des bureaux, le sénateur noir s'est imposé avec 54% des suffrages, devant Hillary Clinton (27%) et le troisième prétendant John Edwards natif de Caroline du Sud (19%), selon les télévisions.

L'ex-Première Dame, favorite au niveau national, a reconnu samedi soir la victoire de son rival. "J'ai appelé le sénateur Obama pour le féliciter", a-t-elle dit dans un communiqué.

"Nous tournons désormais notre attention vers les millions d'Américains qui vont faire entendre leurs voix (...) dans les 22 Etats (...) qui voteront le 5 février", a déclaré Mme Clinton faisant référence au "méga-mardi" où voteront d'importants Etats comme la Californie, le New Jersey et New York.

Du côté du vainqueur, plus d'un millier de partisans du sénateur noir, essentiellement des jeunes, se sont rassemblés samedi soir aux cris de "nous avons gagné l'Etat", au Centre de convention de Columbia, dans le centre-ville de la capitale de Caroline du Sud, où M. Obama devait s'exprimer à 21H00 (02H00 GMT).

"Les électeurs de Caroline du Sud ont rejeté la politique du passé", a d'ores-et-déjà déclaré le porte-parole de M. Obama, Robert Gibbs.

La Caroline du Sud (sud-est) est le premier Etat comptant une forte minorité noire (environ 30% de la population) à se prononcer dans le cadre du processus de sélection des délégués à la Convention démocrate qui désigneront officiellement le candidat du parti pour l'élection présidentielle de novembre.

Selon les sondages de sortie des urnes, divulgués sur CNN, le sénateur noir a raflé 81% des votes noirs, devant l'ex-Première Dame des Etats-Unis Hillary Clinton, qui aurait remporté 17% des suffrages noirs.

C'est l'ex-sénateur de Caroline du Nord John Edwards qui arrive premier parmi les électeurs blancs, avec 39% des votes, devant Hillary Clinton (36%) et Barack Obama (24%), selon les mêmes sondages.

Après des jours de campagne marqués par de vifs échanges entre les deux favoris, ce scrutin donne un nouveau souffle à Barack Obama, qui remporte ici sa deuxième victoire après l'Iowa le 3 janvier, devant Mme Clinton qui a obtenu le New Hampshire et le Nevada. John Edwards a assuré qu'il n'abandonnerait pas la course.

Selon les sondages de sortie des urnes, le "changement politique" était au centre des préoccupations de 53% des électeurs de Caroline du Sud, un thème central de la campagne de M. Obama.

Seuls 15% des votants avaient placé "l'expérience" en tête de leurs priorités, un facteur favorable à Mme Clinton.

Cinquante-quatre délégués à la convention démocrate sont en jeu en Caroline du Sud. Il est probable, mais pas certain, que le nom du prochain candidat démocrate émergera à l'occasion du "méga-mardi".

Selon des sondages, Mme Clinton possède une confortable avance dans ces deux Etats ainsi qu'au New Jersey et dans le Massachusetts. A eux seuls, ces quatre Etats enverront 970 délégués à la Convention. Il faudra obtenir le soutien d'au moins 2.025 des 4.049 délégués démocrates pour obtenir la nomination démocrate. Les candidats devaient reprendre la campagne dans le Tennessee pour Mme Clinton et en Géorgie et en Alabama (sud) pour M. Obama. M. Edwards a prévu quant à lui de se rendre en Géorgie, dans le Missouri et le Tennessee.

Du côté républicain, le sénateur de l'Arizona (sud) John McCain s'est imposé samedi dernier en Caroline du Sud, dans l'attente des primaires de Floride, mardi, où l'ex-maire de New York Rudy Giuliani joue son va-tout.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine