Accéder au contenu principal
RUGBY - SIX NATIONS

Débuts réussis du XV de France face à l'Ecosse

2 min

Le XV de France s'est largement imposé 27 à 6 en Ecosse lors de la première journé du Tournoi des Six Nations, signant les débuts réussis de son nouvel entraîneur.

Publicité

Cette victoire permet aux Français de rejoindre le pays de Galles, vainqueur surprise (26-19) de l'Angleterre samedi à Twickenham, et l'Irlande, qui a péniblement battu l'Italie (16-11), en tête du classement provisoire.

Les Français ont livré une entame de match sérieuse. Malgré un premier drop inscrit par l'ouvreur écossais Dan Parks (4), les Bleus ont trouvé l'ouverture dès leur première incursion dans le camp adverse avec un double relais Clerc-Heymans conclu par un essai du premier (12).

Ils bénéficièrent également d'un zeste de chance lorsque l'ailier Julien Malzieu, honorant sa première sélection, bénéficia d'un double raté de l'arrière Lamont, puis de Parks, pour récupérer dans l'en-but adverse un long coup de pied tapé pour lui-même (23).

Hormis trois nouveaux points ajoutés sur pénalité par Parks et malgré deux tentatives manquées par Elissalde, contrarié par le vent, les Français atteignaient la pause avec un net avantage (6-17).

La seconde période fut confortablement gérée. Les entrées en jeu de Mas et Szarzewski à la place de Brugnaut et Servat permirent au pack français de reprendre le dessus sur son homologue écossais. En conséquence, Traille ajouta trois nouveaux points sur pénalité (53).

Peu après l'heure de jeu, Vincent Clerc, incontestable homme du match, récupéra une passe de Skrela et se servit lui-même au pied pour inscrire l'essai du break (65).

Samedi prochain (16h00 GMT), la France recevra l'Irlande au Stade de France. Le pays de Galles recevra l'Ecosse et dimanche, l'Angleterre tentera de se racheter en Italie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.