Accéder au contenu principal

Les rebelles se retirent de la capitale

Les rebelles auraient annoncé leur retrait de la capitale tchadienne N'Djamena. Il s'agirait selon eux d'un "repli stratégique". De son côté, le gouvernement a annoncé une victoire de ses troupes.

Publicité

N'DJAMENA, 4 février (Reuters) - Des milliers de civils ont fui mardi la capitale du Tchad, N'Djamena, d'où les rebelles ont annoncé leur retrait après deux jours de combats tandis que le gouvernement assurait les avoir repoussés.

Un journaliste de Reuters présent dans la ville n'a fait état d'aucun signe de combat lundi matin et a vu des habitants s'aventurer hors de chez eux. Un autre orrespondant de Reuters a signalé un grand nombre de réfugiés franchissant la rivière Chari pour gagner le Cameroun.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.