Accéder au contenu principal

Clinton et McCain gagnent la Californie et New York

Les médias américains rapportent que la démocrate Hillary Clinton et le républicain John McCain ont remporté les primaires du Super Tuesday dans les Etats clés de New York et de la Californie.

Publicité

Consultez la carte de tous les résultats, Etat par Etat, en cliquant ici.

 

Retrouvez les réactions de la blogosphère sur le site Les Observateurs.

 

6 février 2008 - Coté républicain, le sénateur de l’Arizona John McCain s’est clairement détaché du peloton de tête dans la course à l’investiture se son parti, pendant la nuit du "Super Tuesday". Pour les démocrates, par contre, les scores sont serrés entre Barack Obama et Hillary Clinton.

 
 

Les premiers résultats du Super Tuesday des primaires américaines étaient pour certains prévisibles, et pour d’autres totalement inattendus. Conformément aux pronostics des médias américains, la sénatrice démocrate Hillary Clinton et le républicain John McCain se sont assurés de la victoire dans les Etats clés de la Californie et de New York.

 

En Califormie, McCain a creusé son avance et a poussé à la défaite son rival direct Mitt Romney, après avoir reçu le soutien du gouverneur de l’Etat Arnold Schwarzenegger.

En Arizona , devant une foule de supporters en délire, McCain déclarait : "ce soir, nous devons nous faire à l’idée que nous sommes les favoris du camp républicain pour l’investiture à l’élection présidentielle américaine."

 

Mitt Romney a remporté la primaire "à domicile", au Massachusetts, où il a été gouverneur. Il est également arrivé en tête dans plusieurs autres Etats, notamment dans l’Utah et le Minnesota. L’ancien gouverneur républicain de l’Arkansas, Mike Huckabee, a créé la surprise en revenant dans la course républicaine après avoir gagné dans plusieurs Etats du sud. Les trois candidats ont divisé les votes républicains au détriment de Romney, aux dires des analystes politiques. "Il n’a tout simplement pas convaincu l’aile droite de son parti qu’il allait être leur représentant", affirme Michael Oreskes, directeur de publication à l’International Herald Tribune.

 

Obama et Clinton ont, eux, terminé leur journée-sprint par un match-nul. Le sénateur de l’Illinois, Barack Obama a remporté une ribambelle de victoires dans quelque treize Etats, mais a été battu par l’ex-première dame américaine, Hillary Clinton, dans les Etats clés de New York, son fief, et de la Californie.

 

Selon realclearpolitics, un site Web indépendant américain, les victoires de Hillary Clinton mettent 764 délégués de son côté, c’est-à-dire autant de votes apportés à son nom pour la convention démocrate de cet été où le parti désignera son candidat. Barak Obama, lui, obtient le soutien de 716 délégués. En tout, 2 025 votes sont nécessaires pour l’investiture du parti démocrate,

 

Du côté républicain, realclearpolitics estime que McCain a obtenu les votes de 530 délégués, contre 105 pour Romney et 29 pour Huckabee. McCain décroche ainsi une avance confortable dans la course à l’investiture républicaine.

 
 
 

Tableau des résultats :

 
DEMOCRATES :

Barack Obama : Georgia, Illinois, Delaware, Kansas, Alabama, North Dakota, Missouri, Utah, Connecticut, Minnesota, Alaska, Colorado, Idaho

Hillary Clinton : California, New York, New Jersey, Massachusetts, Arizona, Arkansas, Oklahoma, Tennessee

 
REPUBLICAINS :
John McCain : California, New York, New Jersey, Illinois, Arizona, Connecticut, Oklahoma, Delaware, Missouri
 

Mike Huckabee : Georgie, Tennessee, Alabama, Arkansas, Virginie occidentale

 

Mitt Romney : Massachusetts, Utah, North Dakota, Alaska, Colorado, Minnesota, Montana     

 
 
Prochaine étape
 

La course de Clinton et Obama de la côte est à la côte ouest s’est terminée sur des scores plus que jamais serrés. Tous les regards sont maintenant tournés vers le Texas, où les prochaines élections primaires auront lieu le 4 mars.

 

Selon Oreskes, Clinton, qui a prouvé sa popularité dans les Etats hispaniques comme la Californie, pourrait réussir à séduire les Latino-américains au Texas.

 

En Californie, les électeurs hispaniques ont massivement voté pour Hillary Clinton. Gallagher Fenwick, envoyé spécial de FRANCE 24 en Californie témoigne : "De nombreux hispaniques ont apprécié la présidence de Bill Clinton. Ils sont nombreux à croire que le sénateur Obama a des positions plus dures sur l’immigration."

 

Alors que Clinton et Obama se préparent à une nouvelle session de primaires, les “super délégués” démocrates prennent de plus en plus d’importance. Les super délégués, ce sont des membres privilégiés du parti démocrate, désignés d’office par leur fonction. "Ils sont en général favorables à Clinton", affirme Oreskes. "Mais les super délégués doivent maintenant se demander qui pourrait réellement remporter cette élection."

 

Malgré l’écrasante victoire de McCain, Romney n’est pas encore hors course. Il pourrait même remporter quelques victoires surprises. “La chose la plus claire, c’est que la campagne bat son plein”, dit-il. Mais la chaîne NBC rapporte qu’il prévoit de “franches discussions” sur l’avenir de sa candidature mercredi. McCain s’est assuré le soutien de 530 délégués, selon le site realclearpolitics, mais aurait besoin de 1 191 votes pour obtenir l’investiture républicaine.

 
 



Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.