Accéder au contenu principal
PAKISTAN

Crash d'un hélicoptère de l'armée

2 min

Au moins huit militaires, dont trois généraux, sont morts mercredi après qu'un hélicoptère de l'armée se soit écrasé dans le nord-ouest du Pakistan.

Publicité

Un hélicoptère de l'armée s'est écrasé au Pakistan, tuant huit militaires dont trois généraux, ont annoncé à l'AFP des sources militaires.

L'appareil s'est écrasé "en raison d'une panne" près du village de Tanaï, dans le district du Waziristan du Sud, en plein coeur des zones tribales frontalières avec l'Afghanistan, où l'armée combat des islamistes proches d'Al-Qaïda, a précisé à l'AFP le porte-parole de l'armée, le général Athar Abbas.

Le général Javed Sultan, qui commandait la garnison de Kohat, près de la frontière afghane, a été tué, ainsi que deux autres généraux, un lieutenant-colonel, trois capitaines --dont les deux pilotes-- et un soldat, ont indiqué des hauts responsables de l'armée, sous couvert de l'anonymat.

L'armée a lancé une vaste offensive ces dernières semaines dans le Waziristan du Sud, dans les zones tribales où Washington estime qu'Al-Qaïda et les talibans afghans ont reconstitué leurs forces, même si les combats ont largement diminué d'intensité ces derniers jours.

L'offensive vise un chef de tribu, Baïtullah Mehsud, accusé par Islamabad et Washington d'avoir fait allégeance à Al-Qaïda et d'être responsable de la plupart des attentats suicides qui ensanglantent le Pakistan depuis des mois. Des kamikazes ont fait de 2007 l'année la plus meurtrière de l'histoire du Pakistan, avec plus de 800 morts, et déjà près de 60 personnes ont péri depuis le début de 2008 dans dix attentats.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.