Accéder au contenu principal

La peine capitale sera requise contre six suspects

Le Pentagone demandera la peine de mort contre six hommes soupçonnés d'être liés au 11-Septembre, dont Kahled Cheikh Mohammed, le cerveau présumé. (Récit : H. Meddeb)

Publicité

 

WASHINGTON, 11 février (Reuters) - Les procureurs militaires
américains ont retenu les chefs d'accusation de conspiration et
de meurtre à l'encontre de Khalil Cheikh Mohamed, le cerveau
présumé des attentats du 11 septembre 2001, et de cinq autres
détenus de Guantanamo, contre lesquels ils requerront la peine
de mort, a annoncé lundi le Pentagone.


L'acte d'accusation doit encore être approuvé par Susan
Crawford, désignée par le Pentagone pour superviser les procès
des "ennemis combattants" détenus sur la base navale américaine
et dont le feu vert est indispensable à la tenue d'un procès.


Il s'agit du premier acte d'accusation d'un tribunal
militaire de Guantanamo portant sur une implication directe de
suspects dans les attentats du 11-Septembre, et le premier aussi
à requérir la peine capitale.


Au cours de ses interrogatoires, Khalid Cheikh Mohamed a
déclaré qu'il avait entièrement planifié les attaques et qu'il
en était responsable "de A à Z", selon une transcription de ses
propos diffusée par le Pentagone en mars 2007.


La valeur juridique de ses aveux est toutefois sujette à
caution, la CIA ayant reconnu l'avoir soumis à la technique dite
du "waterboarding", ou simulation de noyade, au coeur du vaste
débat sur la torture en cours aux Etats-Unis.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.