Accéder au contenu principal
ETATS-UNIS - PRESIDENTIELLE

Obama l'emporte à Hawaï et creuse l'écart

3 min

C'est une victoire symbolique pour Barack Obama, qui est né à Hawaï. Mais ce succès inquiète toujours plus Hillary Clinton, deux semaines avant le vote dans l'Ohio.

Publicité

Barack Obama a remporté mardi les consultations démocrates du Wisconsin et de Hawaï, portant à dix le nombre de ses victoires consécutives sur Hillary Clinton, qui devra s'imposer nettement le 4 mars dans l'Ohio et au Texas pour entretenir ses chances d'obtenir l'investiture cet été.

"Le changement auquel nous aspirons se trouve encore à plusieurs mois et à des kilomètres et nous avons besoin de
l'aide du bon peuple texan pour y parvenir", a déclaré le sénateur métis de l'Illinois lors d'un meeting à Houston en prenant acte de sa victoire dans le Wisconsin. 

Au total, 94 délégués appelés à désigner le candidat démocrate en août devaient être élus mardi dans le Wisconsin et
à Hawaï. Les suffrages de 2.025 délégués sont nécessaires pour l'emporter.

Au nombre des délégués d'ores et déjà acquis depuis le début du processus, le 3 janvier dans l'Iowa, Obama disposait avant mardi d'une légère avance sur Clinton (1.116 contre 985 d'après le décompte de la chaîne MSNBC). L'Ohio et le Texas enverront 334 délégués à la convention démocrate. 

Côté républicain, John McCain s'est imposé sans surprise dans le Wisconsin et dans l'Etat de Washington, où étaient
désignée la deuxième moitié des délégués pour la convention de Minneapolis-St. Paul.

L'investiture du sénateur de l'Arizona semble acquise depuis le retrait de Mitt Romney, qui a pris parti en sa faveur, mais
le maintien de la candidature de Mike Huckabee le contraint à poursuivre sa campagne pour éviter des défaites embarrassantes.  

"Merci au Wisconsin de nous avoir amené au stade où même un ancien pilote superstitieux de la marine peut prétendre avec humilité devenir le candidat de notre parti à la présidence", a lancé le vétéran de la guerre du Viêtnam, que tenait meeting à Colombus, dans l'Ohio.

CAP SUR LE 4 MARS

McCain, qui compte 835 délégués contre 243 à Huckabee, sur les 1.191 nécessaires, s'est à nouveau projeté vers le duel de novembre et s'en est pris à celui qui fait désormais figure de favori côté démocrate.

"Je me battrai chaque jour et chaque instant dans cette campagne pour m'assurer que les Américains ne soient déçu par un appel au changement éloquent mais vide qui ne promet rien d'autre qu'un congé avec l'histoire et un retour aux fausses promesses et aux politiques vouées à l'échec d'une philosophie élimée qui fait plus confiance au gouvernement qu'aux gens", a-t-il poursuivi.  

"Il incarne les politiques du passé et nous voulons être le parti de demain", lui a rétorqué Obama.     

Sa victoire est d'autant plus probante dans le Wisconsin que cet Etat compte une forte proportion de "cols bleus" et de
ruraux, qui forment le gros de l'électorat de Clinton. Son succès à Hawaï était beaucoup plus attendu, car Obama est né
dans l'archipel du Pacifique.  

En campagne à Youngstown, dans l'Ohio, Hillary Clinton n'a pas évoqué sa défaite, mais s'en est pris à nouveau à
l'éloquence de son rival, considérée comme l'un de ses principaux atouts.

"On ne peut pas se contenter de discours. Il faut des solutions", a répété la favorite des sondages au Texas et dans
l'Ohio, bien qu'une dernière enquête donne les deux prétendants à égalité dans le premier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.