Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

La France renforce sa présence en Afghanistan

Dernière modification : 29/03/2008

Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi à Londres un renforcement à venir de la présence militaire de la France en Afghanistan. (Reportage : France 2)

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi à Londres qu'il proposerait la semaine prochaine, lors du sommet de l'Otan à Bucarest, un renforcement de la présence militaire de la France en Afghanistan.

"La France a proposé à ses alliés de l'Alliance Atlantique une stratégie pour permettre au peuple afghan et à son gouvernement légitime de construire un avenir de paix", a déclaré M. Sarkozy, sans préciser l'importance de ces renforts, lors d'un discours prononcé devant les deux chambres du Parlement britannique réunies au palais de Westminster.

"Si ces propositions sont acceptées, la France proposera, lors du sommet de Bucarest, de renforcer sa présence militaire", a-t-il ajouté.

"Nous ne pouvons pas accepter un retour des talibans et d'Al Qaïda à Kaboul. La défaite nous est interdite, même si la victoire est difficile", a-t-il justifié lors de ce discours, prononcé au premier jour d'une visite d'Etat de trente-six heures sur le sol britannique.

Le quotidien britannique The Times avait révélé samedi que M. Sarkozy devrait informer le Premier ministre britannique Gordon Brown, à l'occasion de ce séjour, de sa décision d'envoyer un millier de soldats français supplémentaires sur le sol afghan, portant leurs effectifs à 2.500 hommes.

Des sources françaises avaient confirmé cette possibilité.

Première publication : 26/03/2008