Accéder au contenu principal

Le bilan provisoire du cyclone dépasse 10 000 morts

Le cyclone Nargis, qui a ravagé plusieurs régions de Birmanie, a déjà fait plus de 10 000 morts, selon le ministre des Affaires étrangères birman. Les autorités se déclarent prêtes "à recevoir de l'aide internationale". (Récit P. Godart)

Publicité

Les autorités birmanes "ont manifesté leur disposition à recevoir de l'aide internationale à la suite du passage du cyclone, mais les modalités restent à déterminer", a indiqué lundi à l'AFP le porte-parole du Bureau pour la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

"Nous sommes très inquiets: nous craignons qu'il y ait des centaines de milliers de personnes sans abri", a déclaré le porte-parole de l'OCHA, Elisabeth Byrs. "Il ne faut pas oublier que la population habitant dans les zones touchées du delta s'élève à 24 millions de personnes", a-t-elle souligné.

Le cyclone Nargis a fait plus de 10.000 morts, selon le ministre birman des Affaires étrangères, Nyan Win.

Une équipe de cinq experts en catastrophes de l'ONU positionnée à Bangkok se prépare à se rendre sur place, a indiqué Mme Byrs en assurant que l'ONU est "prête à soutenir et compléter les efforts des autorités birmanes, notamment en mettant à leur disposition une allocation du fonds d'urgence destinée à répondre aux catastrophes".

"Les besoins prioritaires seront de fournir des abris, des bâches, des comprimés de purification d'eau, des ustensiles de cuisine, des moustiquaires et des kits d'urgence", a-t-elle précisé.

"Les services de secours devront affronter d'énormes problèmes logistiques en raison de la destruction des infrastructures de communication", a-t-elle ajouté.

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a déployé lundi cinq missions d'évaluation, alors que le Programme alimentaire mondial (PAM) a stocké 500 tonnes de nourriture à Rangoun et des générateurs au Cambodge, a ajouté le porte-parole.

Le système d'imageries par satellite Unosat, qui fournit des cartes numériques à la communauté internationale dans des buts d'aide humanitaire, a été activé, a relevé Mme Byrs.

La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a commencé pour sa part à distribuer des vivres et des produits de première nécessité aux milliers de sinistrés.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.