Accéder au contenu principal
RUSSIE - GEORGIE

Les Abkhazes disent avoir abattu un autre drone géorgien

2 min

L'Abkhazie affirme avoir abattu un nouveau drone géorgien, une information démentie par Tbilissi. Quatre ministres des Affaires étrangères de l'UE comptent se rendre sur place pour tenter d'apaiser les tensions dans cette région du Caucase.

Publicité

Le président géorgien Mikheïl Saakachvili a déclaré jeudi que la "menace" d'une guerre avec la Russie à propos de l'Abkhazie demeurait, cette république séparatiste affirmant de son côté avoir abattu un nouveau drone géorgien.

"Il y a quelques jours, nous en étions proches", a répondu M. Saakachvili à la presse russe qui l'interrogeait sur le risque d'une guerre entre la Russie et la Géorgie au cours d'un déplacement à Batoumi, ville de l'ouest de la Géorgie.

"Et cette menace demeure", a-t-il ajouté, cité par les trois agences de presse russes, tout en assurant que la Géorgie "ne veut pas la guerre".

Au même moment, l'Abkhazie a affirmé avoir abattu un nouveau drone géorgien survolant son territoire, selon le "ministère" abkhaze de la Défense, cité par l'agence russe Interfax.

Interrogé par l'AFP, Chota Outiachvili, porte-parole du ministère géorgien de l'Intérieur, a démenti.

"Je viens de parler avec le ministre de la Défense. Rien n'a été abattu", a lui aussi déclaré M. Saakachvili lors de son entretien avec des journalistes russes à Batoumi.

"Si quelqu'un veut annexer une partie de la Géorgie, cela aura inévitablement des conséquences sur le Caucase du Nord", a averti M. Saakachvili dans une allusion au sentiment indépendantiste dans les républiques du Caucase russe, comme la Tchétchénie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.