Accéder au contenu principal

L'animateur de télévision Pascal Sevran est mort

L'animateur Pascal Sevran est décédé vendredi à 62 ans à Limoges des suites d'un cancer du poumon. Il animait l'émission de variété française "La chance aux chansons".

Publicité

L'animateur Pascal Sevran, devenu célèbre notamment grâce à son émission "La chance aux chansons", mais qui était aussi parolier, écrivain et producteur de télévision, est décédé vendredi à 62 ans à Limoges des suites d'un cancer du poumon.

Un hommage lui sera rendu mardi 13 mai à 10H30 en l'église Saint-Louis-en-l'Ile de Paris. Ses obsèques seront célébrées dans l'intimité familiale.

Dès la nouvelle de son décès, de nombreuses personnalités ont évoqué cet ardent défenseur de la chanson française à l'ancienne. A commencer par le président Nicolas Sarkozy qui a exprimé son "immense tristesse" et a salué "un homme aux multiples talents" qui "pour les Français, restera avant tout celui qui a oeuvré avec brio pour la chanson française".

Le Premier Ministre François Fillon s'est remémoré "l’homme qui ne rêvait que de chanson".

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a rappelé que "durant deux décennies, il a transmis sa passion de la musique à des millions de téléspectateurs lors de rendez-vous qui auront marqué l'histoire de la télévision".

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a parlé de "la qualité d'écriture de l'auteur". "Au-delà des excès de certaines de ses positions qui avaient suscité la polémique, je retiendrai la sensibilité et l'intelligence de l'homme", a-t-il souligné.

Line Renaud juge qu'"on l'ironisait à tort". "Il a été un protecteur de la chanson. Qui va faire cela maintenant ?", a-t-elle dit.

Pour Marc-Olivier Fogiel, "Pascal était entier dans ses passions, ses enthousiasmes et ses colères. C'est ce qui faisait son charme". Pour Nicoletta, "si les tournées de chanteurs des années 60 ont autant de succès, c'est à lui qu'on le doit".

A France Télévisions, le président Patrick de Carolis et l'ensemble des collaborateurs du groupe ont salué "un être passionné, qui a su transmettre son amour inconditionnel de la chanson française à un public extrêmement fidèle".

Né le 16 octobre 1945, Pascal Sevran a écrit quelque 500 chansons dont "Il venait d'avoir 18 ans" pour Dalida. En 1977, il rencontre François Mitterrand avec lequel il entretiendra jusqu'au bout une amitié indéfectible.

En 1984, il anime sur TF1 l'émission qui le rendra célèbre: "La chance aux chansons", diffusée pendant 17 ans, sur TF1 puis sur France 2 qui à partir de 2001 deviendra "Chanter la vie".

Passionné de littérature, Pascal Sevran était également auteur. Il avait reçu le Prix Roger Nimier en 1979 pour "Le passé supplémentaire".

Après la mort de son compagnon de longue date, en 1998, il écrivait son journal intime. Fin 2006, il avait provoqué un tollé en tenant des propos controversés sur la sexualité des Noirs et avait reçu un sévère avertissement de son employeur, France 2.

Le 21 avril dernier, son décès avait été malencontreusement annoncé sur Europe 1, information reprise ensuite sur France 2, Direct 8 et des sites internet. Avant d'être démentie dans la demi-heure suivante.

Cette annonce erronée avait entraîné des remous au sein d'Europe 1 et l'émoi de la Société des rédacteurs (SDR) pour qui Jean-Pierre Elkabbach, leur patron, avait "été le donneur d'ordre" de diffusion de l'information. Après avoir parlé "d'une erreur collective", M. Elkabbach avait finalement déclaré devant la rédaction assumer la responsabilité de l'erreur commise.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait rappelé à l'ordre sous forme de "mise en demeure" Lagardère Active, qui contrôle Europe 1, et Jean-Pierre Elkabbach.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.