Accéder au contenu principal

La junte birmane saisit à nouveau de l'aide de l'ONU

Deux cargaisons d'aide des Nations unies, destinées aux sinistrés du cyclone Nargis, ont été saisies par la junte birmane. La veille, les militaires avaient déjà saisi deux envois. (Récit : C. Molle-Laurençon)

Publicité

La junte birmane a saisi deux autres cargaisons d'aide des Nations unies arrivées par avion et destinées aux sinistrés du cyclone Nargis, a affirmé samedi le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU.

Deux cargaisons du PAM avaient déjà été saisies vendredi par les autorités douanières birmanes à leur arrivée à Rangoun.

"La situation (des nouveaux arrivages) est similaire à celle des deux autres", a déclaré un porte-parole du PAM à Bangkok, Marcus Prior.

"Nous allons continuer à envoyer des avions. Nos discussions avec le gouvernement continuent. Nous sommes sûrs qu'elle seront positives".

Les deux derniers vols, en provenance de Dubaï et de la capitale cambodgienne Phnom Penh, contenaient des biscuits énergétiques, des matériaux pour des abris ou encore des équipements de communication pour monter un quartier général pour les secours.

Le porte-parole du PAM a indiqué que 5,6 tonnes de biscuits énergétiques des Nations unies, arrivés à bord d'un avion de la Thai Airways, avaient en revanche pu passer la douane.

"Tout va clairement plus lentement que ce que nous voudrions mais nous avons espoir", a-t-il ajouté.

Le cyclone, qui a frappé la Birmanie le week-end dernier, a fait quelque 23.000 morts et 37.000 disparus, selon un bilan officiel.

Mais des diplomates occidentaux à Rangoun évoquent plus de 100.000 tués, et les organisations humanitaires redoutent un bilan encore plus lourd si les rescapés, qui n'ont ni à boire ni à manger, ne sont pas sauvés.

Cette aide arrive au compte-gouttes, notamment parce que le régime birman refuse que les opérations de secours soient conduites par des étrangers.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.