Accéder au contenu principal
"POESIE" - ENCHERES

Le "pire poète du monde" vaut 8 300 euros

2 min

"Le train avançait doucement sur le pont du Tay (...) l'un des piliers centraux dans un fracas s'est brisé, et dans la Tay le train et les passagers ont plongé". Un heureux acheteur a déboursé 8 300 euros pour l'original de ce poème.

Publicité

Des critiques l'avaient baptisé le "plus mauvais poète du monde" mais une collection de 35 oeuvres de l'Ecossais William McGonagall s'est vendue vendredi plus de 6.600 livres (8.300 euros) lors d'enchères à Edimbourg.

Né en 1825 à Dundee (Ecosse), tisserand de profession, McGonagall a attendu l'âge de 47 ans pour se lancer dans la poésie. Mais ses vers sans inspiration et ses rimes approximatives ou plates comme la main lui ont rapidement valu une réputation peu envieuse, la population allant jusqu'à lui lancer des fruits et légumes à chacune de ses lectures publiques.

"McGonagall n'est évidemment pas le meilleur des poètes, mais en fait il est très populaire aujourd'hui", a expliqué un expert de la maison d'enchères Lyon and Turnbull, Alex Dove.

Les 35 poèmes, estimés entre 4.500 et 6.000 livres, ont été acquis pour 6.600 livres par un collectionneur privé. "On pense que ces poèmes, qu'il a sans doute publiés lui-même, ont pu être sa principale source de revenus", a ajouté M. Dove.

Les critiques de l'époque, consternés par l'indigence de son inspiration, l'avaient cruellement baptisé le "plus mauvais poète du monde".

McGonagall s'était notamment spécialisé dans la poésie des catastrophes en tous genres.

L'un de ses poèmes les plus connus raconte ainsi un accident de train sur un pont enjambant la rivière Tay, dans lequel 75 personnes avaient trouvé la mort en 1879.

"Le train avançait doucement sur le pont de Tay

lorsqu'arrivé à la moitié

l'un des piliers centraux dans un fracas s'est brisé

et le train et les passagers ont plongé dans la Tay"... (traduction libre de l'AFP, ndlr)

McGonagall est mort dans la misère. Il repose dans une tombe anonyme dans un petit cimetière d'Edimbourg.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.