Accéder au contenu principal
INDONESIE - OPEP

L'Indonésie se retire de l'Opep faute de pétrole

1 min

L'Indonésie, seul pays d'Asie du Sud-Est membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, a annoncé qu'elle se retirait du cartel. Sa production de pétrole accuse une baisse constante depuis 1995. (Récit : M. Gaudin)

Publicité

L'Indonésie, devenue importatrice net de pétrole brut, va se retirer de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé mercredi le ministre indonésien de l'Energie et des Ressources minérales, Purnomo Yusgiantoro.

"Lors de la réunion de préparation du budget, le président a déclaré que nous devions nous retirer de l'Opep. Plus tard, la nuit dernière, j'ai de nouveau eu une communication avec lui (...) et probablement à mon retour au bureau, je devrais signer notre retrait de l'Opep", a déclaré Purnomo Yusgiantoro.

L'Indonésie a vu sa production décliner depuis 1995 et est devenue importateur net, ce qui techniquement implique sa sortie de l'Opep.

Mais l'Indonésie, seul pays d'Asie du sud-est membre du cartel qui regroupe 13 pays producteurs, pourrait réintégrer l'Opep si sa production repartait à la hausse et atteignait les niveaux souhaités, a ajouté le ministre.

"Dans le cas de l'Indonésie, si nous nous retirons de l'Opep, je pense qu'à l'avenir, si notre production revient à un niveau qui nous permette d'être exportateur net, alors nous pourrons revenir dans l'organisation", a-t-il indiqué.

Le pays espère développer de nouveaux gisements pour doper sa production dans les trois prochaines années.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.