Accéder au contenu principal

L'exploit pour Chardy, la déroute pour Mauresmo

Jérémy Chardy, 145e mondial, a réussi l'exploit d'éliminer David Nalbandian, tête de série numéro 6. Le tournoi est terminé pour Amélie Mauresmo, battue par Carla Suarez, 132e mondiale. Nadal, Federer et Cornet répondent présents.

Publicité

Reuters - Le Français Jérémy Chardy a signé l'exploit de la journée jeudi à Roland-Garros en éliminant l'Argentin David Nalbandian, tête de série numéro six, avant que Rafael Nadal et Roger Federer passent eux aussi le deuxième tour.

 

L'Américain James Blake, tête de série numéro sept, a également disparu du tableau, battu par le Letton Ernests Gulbis, 80e mondial, 7-6 (7-2) 3-6 7-5 6-3.

 

Jérémy Chardy a remonté un handicap de deux sets pour l'emporter 3-6 4-6 6-2 6-1 6-2 en trois heures et trois minutes sur Nalbandian, deux fois demi-finaliste du tournoi, en 2004 et 2006.

 

Dominé durant deux sets, le Palois de 21 ans est ensuite entré dans la partie comme un mort de faim, se ruant sur le filet à la moindre occasion, prouvant l'efficacité de son jeu d'attaque qui lui valut de remporter le titre juniors de Wimbledon en 2005.

 

Au prochain tour, le Français rencontrera le Russe Dmitry Tursunov, tête de série n°30 et facile vainqueur de l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez, 96e mondial (7-6 6-0 6-0).

 

Nadal, deuxième mondial et triple tenant du titre à Roland-Garros où il est invaincu depuis sa première apparition en 2005, n'a pas fait de détails face au Français Nicolas Devilder, issu des qualifications.

 

L'Espagnol s'est imposé sans trembler 6-4 6-0 6-1 en une heure et 52 minutes. Il rencontrera au prochain tour le Finlandais Jarkko Nieminen, vainqueur de l'Argentin Martin Vassallo Arguello, 7-5 6-1 3-6 7-6 (7-2).

 

Federer, numéro un mondial, a connu un peu plus de difficultés pour se défaire de l'Espagnol Albert Montanes, 60e à l'ATP, 6-7 6-0 6-1 6-4.

 

 

Monfils au troisième tour, Santoro balayé

 

 

Après une interruption d'une heure et demie due à la pluie, le Suisse a cédé la première manche au tie-break. Une belle réaction d'orgueil l'a vu empocher les deux manches suivantes en ne laissant qu'un jeu à son adversaire et se détacher 3-1 dans la quatrième.

 

Il n'avait plus qu'à conclure après deux heures 25 et a jouera contre le Croate Mario Ancic, 46e mondial, vainqueur de l'Espagnol David Marrero (4-6 6-0 6-3 6-2).

 

"C'étaient des conditions difficiles, il a plu longtemps jusqu'à cinq partout. Après avoir pris le dessus dans les deuxième et troisième sets, je me suis relâché. Il a fait un bon match, c'était un bon test et je suis content", a dit Federer.

 

Comme Nalbandian, Blake a mordu la terre de la Porte d'Auteuil. Plutôt adepte des surfaces rapides, le huitième joueur mondial a été battu par Gulbis après avoir fait illusion le temps d'un set, le deuxième, remporté 6-3.

 

Gulbis, 19 ans, dispute son deuxième Roland-Garros où il était parvenu au deuxième tour l'an passé et rencontrera pour une place en huitième de finale l'Equatorien Nicolas Lapentti.

 

L'ancien sixième joueur mondial, retombé au 69e rang, a battu l'Américain Bobby Reynolds, 104e mondial, 7-5 6-4 5-7 7-5 en trois heures et 41 minutes.

 

Le Russe Nikolay Davydenko, numéro quatre, a battu 7- 6-2 6-2 son compatriote Marat Safin, ancien numéro un mondial et sera opposé au prochain tour à Ivan Ljubicic, n°28.

 

Côté Français, Fabrice Santoro a été balayé par l'Espagnol David Ferrer, numéro cinq, qui n'a laissé qu'un jeu au vétéran français (6-0 6-1 6-0). Ferrer rencontrera l'ancien numéro un mondial australien Lleyton Hewitt.

 

Gaël Monfils a lui gagné son billet pour le troisième tour aux dépens du lucky loser péruvien Luis Horna (7-6 6-4 7-5).

 

Dans le tableau féminin, la Française Alizé Cornet a rejoint Emilie Loit au troisième tour du tournoi. Ce fut le seul rayon de soleil tricolore, où on a déploré les éliminations de trois Bleues : Amélie Mauresmo (n°19), Nathalie Dechy et Olivia Sanchez.

Alors que son deuxième tour face à l'Argentine Gisela Dulko avait été interrompu mercredi soir à 3-3 au troisième set, Cornet a su vaincre ses nerfs pour conclure victorieusement 6-0 4-6 6-4. Non sans mal.

"Je ne m'en sortirai jamais !", l'a-t-on entendue hurler lorsqu'elle se trouvait à deux point du match.

Au troisième tour, la Niçoise affrontera la Polonaise Agnieszka Radwanska (n°14).
 

La Française Amélie Mauresmo (n°22) a été l'autre victime de marque de la journée même si sa défaite 6-3 6-4 face à l'Espagnole Carla Suarez Navarro était moins surprenante que celle de Chakvetadze compte tenu de son état de forme.

 

"Je suis passée à travers sur la manière de jouer. C'est un match raté, je n'ai pas respecté le plan de jeu", a-t-elle dit.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.