Accéder au contenu principal
ESPAGNE - ETA

Explosion d'une bombe de l'ETA au Pays basque

2 min

L'ETA a de nouveau frappé le Pays basque espagnol. Une bombe a explosé dans la ville de Zarautz, blessant légèrement deux personnes. Peu avant, l'organisation indépendantiste basque avait annoncé l'attentat par téléphone.

Publicité

Une bombe a explosé tôt dimanche matin au Pays Basque espagnol (nord), faisant deux blessés légers, après un appel téléphonique de l'organisation indépendantiste basque armée ETA avertissant de l'attentat, ont annoncé les médias espagnols.

L'explosion s'est produite près du siège d'une société de construction dans la ville de Zarautz, vers 02h30 (00H30 GMT), a précisé la radio.

Deux personnes ont souffert de problèmes auditifs liés à la déflagration, selon la radio espagnole.

Environ une heure avant l'explosion, un homme qui a indiqué parler au nom de l'ETA a appelé pour prévenir qu'une bombe allait exploser dans la zone, appel suivi de son bouclage par la police.

Vendredi, l'ETA a revendiqué quatre attentats, dont celui qui a coûté la vie le 14 mai à un garde civil espagnol, dans un communiqué publié par le quotidien indépendantiste basque Gara, canal habituel de revendication de l'ETA.

Les attentats revendiqués sont les deux bombes qui avaient explosé le 1er mai à Saint-Sébastien et Arrigorriaga, l'attentat à la fourgonnette piégée du 14 mai à Legutiano, qui a tué un garde civil et en a blessé quatre, et l'explosion d'une forte charge le 19 mai dans le port basque de Getxo.

L'ETA, qui figure sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne, est tenu pour responsable de la mort de plus de 820 personnes en 40 ans de lutte pour l'indépendance du Pays Basque.

L'ETA a mis fin en juin 2007 à une trêve de 15 mois après l'échec d'une tentative de dialogue avec le gouvernement espagnol et rappelle que son objectif est la "construction d'un Etat pour Euskal Herria".

Euskal Herria correspond au "grand Pays Basque" incluant le Pays Basque espagnol, la Navarre (région voisine en partie bascophone) et le Pays Basque français, revendiqué par les indépendantistes.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.