IRAN - POLITIQUE

Larijani à la tête de l'Assemblée nationale iranienne

L'ancien négociateur iranien sur les questions nucléaires, Ali Larijani, a été élu au perchoir du Majlis. Cette fonction rapproche l'adversaire potentiel d'Ahmadinejad en 2009 du sommet de l'Etat.

Publicité

TEHERAN, 1er juin (Reuters) - Les députés iraniens ont élu dimanche président de leur assemblée, le Majlis, l'ancien négociateur en chef iranien sur les questions nucléaires, Ali Larijani, ont rapporté les médias.

 

Larijani avait démissionné l'an dernier de sa fonction de négociateur en invoquant des divergences avec le président Mahmoud Ahmadinejad sur la manière de traiter les dossiers nucléaires iraniens avec l'Occident.

 

Larijani, qui a obtenu 237 des 259 voix exprimées au Majlis, qui compte 290 sièges, pourrait être l'un des adversaires d'Ahmadinejad lors de la prochaine élection présidentielle, prévue en 2009. A ce titre, le "perchoir" de l'assemblée nationale iranienne pourrait lui servir de tremplin vers le sommet de l'Etat.

 

En juin 2005, il avait été nettement battu par Ahmadinejad à la présidentielle.Son élection à la présidence du Majlis n'est une surprise pour personne, les conservateurs, qui ont gardé la majorité à la chambre lors des législatives de mars, ayant soutenu à une très large majorité sa candidature, lors d'une réunion interne tenue cette semaine.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine