IRAK - COALITION

Les troupes australiennes se retirent d'Irak

Le contingent de 550 militaires australiens basé en Irak a terminé sa mission dans le sud de l'Irak. Il devrait bientôt rentrer en Australie, conformément à une promesse du Premier ministre Kevin Rudd.

Publicité

Les militaires australiens déployés en Irak ont officiellement terminé leur mission dimanche et vont rentrer dans leur pays le mois prochain, a annoncé à l'AFP un porte-parole du ministre de la Défense, Joel Fitzgibbon.

Le contingent de 550 hommes va maintenant quitter sa base située dans le sud de l'Irak, conformément à l'engagement pris par le nouveau Premier ministre Kevin Rudd. Pendant la campagne électorale qui l'a mené au pouvoir en novembre dernier, il avait promis de rapatrier les militaires australiens avant mi-2008.

"Il y a une cérémonie aujourd'hui qui vient juste de se terminer, au cours de laquelle le drapeau australien a été abaissé, marquant la fin officielle des opérations de combat pour les troupes australiennes en Irak", a déclaré le porte-parole. "Ils seront rapatriés dans le courant du mois prochain", a-t-il ajouté.

Les militaires australiens étaient déployés sur la base aérienne de Tallil, à quelque 300 kilomètres au sud de Bagdad, où ils assuraient la formation des forces locales et effectuaient du travail de reconstruction et d'aide.

L'Australie, qui a participé dès le début, en 2003, à l'intervention militaire dirigée par les Etats-Unis, n'a perdu aucun homme dans les combats.

Canberra gardera encore un millier de personnes déployées en soutien à la coalition, mais seulement une petite force restera basée en Irak. La plupart seront basés dans les pays voisins, notamment sur un navire de guerre qui effectue des patrouilles sur les plates-formes pétrolières en mer.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine