MACEDOINE - LEGISLATIVES

Violences lors des élections législatives en Macédoine

Une personne a été tuée et plusieurs autres blessées dimanche lors des élections législatives anticipées. Un ancien dirigeant de la guérilla albanophone, l'Armée nationale albanaise, a été arrêté. (Récit : Y. Jamali)

Publicité

Une personne a été tuée et plusieurs ont été blessées dimanche lorsque une patrouille de la police macédonienne a essuyé des tirs dans un village au nord de Skopje au moment où se déroulaient des législatives anticipées, a-t-on appris de source policière.

"Une personne a été tuée et plusieurs ont été blessées" lors de cet incident qui s'est produit dans le village d'Aracinovo, situé à 10 km au nord de Skopje, a déclaré à l'AFP cette source qui a requis l'anonymat.

Auparavant, cette source avait indiqué: "une patrouille de la police a essuyé des tirs, une personne a été blessée", à l'entrée d'Aracinovo sans pouvoir, dans un premier temps, donner des détails sur la nature de l'incident et l'identité de la personne blessée.

L'entrée d'Aracinovo, peuplé en majorité par des Albanais, était bloquée suite à l'incident par des véhicules de la police et d'importantes forces de sécurité se trouvaient sur place, a constaté une correspondante de l'AFP.

Le vote à Aracinovo "a été interrompu pour des raisons de sécurité", a indiqué, de son côté, à l'AFP Zoran Tanevski, responsable de la Commission électorale.

Les Macédoniens votaient dimanche lors de législatives anticipées après une campagne électorale entachée de violents incidents, notamment entre des sympathisants des deux principaux partis albanais, alors que le pays souhaite accélérer son intégration aux institutions euro-atlantiques.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine