Accéder au contenu principal

Jose Mourinho nouvel entraîneur de l'Inter Milan

C'est désormais officiel, Jose Mourinho succède à Roberto Mancini à la tête de l'Inter Milan. L'ancien entraîneur du FC Porto et de Chelsea a signé un contrat de trois ans avec le club milanais, récemment consacré champion d'Italie.

Publicité

Jose Mourinho est le nouvel entraîneur de l'Inter, a annoncé lundi le club milanais, précisant que le technicien portugais s'était engagé pour trois saisons.

Mourinho, 45 ans, succède à Roberto Mancini, limogé la semaine passée après quatre saisons à la tête de l'équipe, et ce malgré la conquête de trois titres consécutifs (2006 - attribué par la justice sportive à la suite du scandale des matches truqués -, 2007, 2008).

Le club n'a pas précisé le montant de l'engagement du Portugais. Toutefois, selon la presse italienne, celui-ci devrait toucher près de 9 M EUR nets par saison.

Dans son communiqué, le club champion d'Italie ajoute que l'ex-entraîneur du FC Porto et de Chelsea, arrive accompagné de ses collaborateurs Rui Farias, Silvino e Andrei Villas Boas.

La tâche d'entraîneur-adjoint a quant à elle été confiée à l'Italien Giuseppe Baresi, ancien milieu qui a pratiquement passé toute sa carrière chez les Nerazzurri (1977-1992), et qui était jusqu'ici responsable des équipes de jeunes à l'Inter.

Après avoir débuté sa carrière au Benfica (2000-2001) puis à Leiria (2001-2002), Mourinho s'est fait connaître au FC Porto où, en deux ans (2002-2004), il a notamment remporté deux championnats, une Coupe de l'UEFA (2003) et une Ligue des Champions (2004).

Ensuite embauché par Chelsea, il a notamment remporté deux championnats (2005, 2006). Il a toutefois toujours échoué à remporter la Ligue des Champions avec les "Blues". Un échec qui a en partie conduit à son limogeage en septembre 2007.

Même s'il n'a encore rien déclaré à ce sujet, le président de l'Inter Massimo Moratti a engagé le Portugais avec un but bien précis: remporter à nouveau la C1, épreuve qui échappe aux Nerazzurri depuis leur doublé en 1964 et 1965.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.