MODE - VINTAGE

Le rétro-chic rattrape la capitale française

La vague "vintage" déferle sur la France. A l'origine, le terme désignait des vêtements anciens de grands créateurs. Aujourd'hui, il s'est étendu à toute pièce d'occasion, datant au plus tard des années 1980. (Reportage : K. Chabour)

Publicité

Un dédale de robes anciennes et d'accessoires griffés. Du prêt-à-porter à la haute couture, près de 100 ans de mode s'affichent dans cette boutique parisienne. Des vêtements d'occasion, mais point de frippes. Danc ce temple de la mode vintage, tendance puriste, du choix des marques aux  tissus, en passant par les techniques de couture, tout est question de style.

Françoise Auguet, gérante de la boutique Ragtime à Paris, témoigne : "Il faut quand même que dans chaque objet que je choisis, quelle que soit sa date, il faut qu'il y ait un intérêt par rapport à l'époque ou par rapport à une certaine esthétique qui m'intéresse... Il faut que ça ait plus de 30 ans, grossomodo. Ca c'est quand même la base, c'est pour ça que j'ai très peu d'années 1980. "

Des choix assumés, pour  une clientèle de connaisseurs et de nouveaux adeptes. La boutique sert aussi de source d'inspiration pour certains créateurs de mode. Le tout à un prix abordable. Entre 15 et 3000 euros, selon les pièces. De la haute couture au prêt-à-porter, toutes les gammes du vintage se déclinent à Paris, dans des petites boutiques particulièrement  soignées.

Sophie Danet, de Esprit Vinyl, raconte : "Il y a un tas de boutiques qui sont assez intimistes, qui ont une clientèle fidèle et qui sont sur différents segments. Ceux qui cherchent les années 1960 vont aller vers des marques genre Jean Patou, Courrèges, etc. Ceux qui sont plus dans les années 1980, ce qui est mon cas, vont chercher des marques ou pas des marques."

Après New York, Los Angeles et Londres, le rétro chic rattrape la capitale française.

Romain Baret, de la boutique Odetta : "Les Etats-Unis sont précurseurs dans le vintage. C'est arrivé en France dès les années 1980 avec les puces de Clignancourt. Il y a un retour en force depuis quatre ou cinq ans à Paris sur le vintage, le vintage de qualité. Tous les créateurs français, les grands couturiers, Paris c'est la capitale de la mode. C'est vraiment ce qui fait la spécificité du vintage à Paris."

S'offrir de belles pièces sans se ruiner ou s'inventer un style en puisant dans le passé, la tendance est bel et bien au recyclage glamour. Un phénomène qui n'a pas échappé à Paris, nouvelle capitale du vintage de qualité.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine