OTAN - AFGHANISTAN

Un général américain à la tête de l'Otan en Afghanistan

Le général David McKiernan succède au général Dan McNeill à la tête de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan en Afghanistan. L'Isaf réunit 40 nationalités pour 52 000 hommes, dont 23 500 Américains.

Publicité

Le général américain David McKiernan a pris mardi le commandement des 52.000 hommes de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan en Afghanistan, promettant de "s'occuper des insurgés, combattants étrangers et criminels" menaçant la stabilité du pays.

Le général McKiernan a succédé à un autre général américain, Dan McNeill, qui a dirigé l'Isaf au cours des 16 derniers mois, la période la plus meurtrière dans le pays depuis le renversement des talibans fin 2001.

"Nous allons nous occuper des insurgés, des combattants étrangers et des criminels qui nous empêchent d'accomplir notre mission", a déclaré le général McKiernan au cours de la cérémonie de passation de pouvoir, en présence du président afghan Hamid Karzaï.

Le président afghan a rendu hommage au travail accompli par le général McNeill, en particulier pour bâtir les forces de sécurité afghanes, jusqu'à ce qu'elles soient capables de participer pleinement à la défense du pays.

"Votre tache ne sera pas aisée", a lancé M. Karzaï au général McKiernan. "Nous allons perdre des vies, nous allons devoir faire face au terrorisme mais nous demeurerons fermes et résolus, ensemble".

L'Isaf, à laquelle participent 40 nations, comprend désormais 52.000 hommes (dont 23.500 Américains), contre 36.000 il y a 16 mois.

L'armée afghane compte quelques 58.000 soldats et la police 70.000 hommes, selon le général McNeill.

Les talibans ont lancé une insurrection meurtrière depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis. Les violences ont redoublé d'intensité depuis près de deux ans malgré la présence de 70.000 soldats de deux forces multinationales, l'une de l'Otan, l'autre sous commandement américain.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine