ZIMBABWE

Un opposant de Robert Mugabe libéré sous caution

Un des leaders de l'opposition zimbabwéenne, Arthur Mutambara, avait été emprisonné pour avoir écrit un article contre Mugabe dans un hebdomadaire, texte jugé mensonger par la justice. Il est libéré sous caution.

Publicité

Un des leaders de l'opposition zimbabwéenne, Arthur Mutambara, arrêté dimanche pour des écrits critiquant le président Robert Mugabe, a été placé en liberté sous caution mardi par un tribunal de Harare.

"Ce qui m'est arrivé n'est rien en comparaison de ce que les Zimbabwéens vivent", a commenté Mutambara, chef d'une faction dissidente du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) à la sortie du palais de justice.

"Mugabe viole les droits de nos citoyens mais aucune violation des droits de l'Homme ne réussira. Nous triompherons sur le mal", a-t-il ajouté. "S'il vole les élections, nous ne reconnaîtrons pas son gouvernement. Il n'y aura ni retraite, ni reddition".

Mutambara est accusé d'avoir "publié des mensonges" dans un article d'opinion paru en avril dans l'unique hebdomadaire indépendant zimbabwéen The Standard. Il y accusait le président Mugabe de ruiner l'économie du Zimbabwe et les forces de sécurité de commettre des violences.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine