ALGERIE

Deux attentats dans la banlieue d'Alger

Deux attentats ont été perpétrés à Bordj El Kiffan, dans la banlieue est d'Alger. L'un d'eux, visant probablement une caserne de la garde républicaine, a fait au moins un mort et cinq blessés, selon des sources sécuritaires.

Publicité

Ce sont les premiers attentats enregistrés dans le Grand-Alger, depuis ceux du 11 décembre 2007. Deux attentats simultanés ont été perpétrés à Bordj El Kiffan, dans la banlieue est d'Alger, entraînant la mort d'un kamikaze et blessant six personnes, selon des informations recueillies auprès de sources sécuritaires et de témoins et par un journaliste de l'AFP.

"L’attentat est survenu vers 17h00 heure locale", raconte Ahmed Tazir, correspondant de FRANCE 24 à Alger. "Il s’agit d’un double attentat manqué. Un kamikaze s’est approché de la caserne située dans les faubourgs d’Alger près de l’aéroport international. Surpris par les forces de police, alors qu’il tentait de pénétrer dans la caserne, l’homme a été abattu par les forces de sécurité mais il aurait eu le temps d’actionner sa bombe."

L’attentat a été perpétré dans le quartier du Lido, à Bordj El Kiffan, une plage populaire de la banlieue est d'Alger.

Seconde attaque manquée

"Au même moment, poursuit Ahmed Tazir, un second kamikaze a déclenché sa bombe dans un café à quelques mètres de là. Mais l’explosion n’a produit qu’une petite déflagration. Le kamikaze photographié par les journalistes sur place a aussitôt été arrêté par les forces de sécurité."

Cette attaque a fait au moins un blessé, selon des témoins.

D'importantes forces de police ont été déployées dans le quartier du Lido, où ont afflué aussi de nombreuses ambulances. Le Lido prolonge le site de la Foire internationale d'Alger, aux Pins Maritimes.

Bernard Kouchner"solidaire" avec les Algériens

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a réaffirmé mercredi soir sa "solidarité" aux autorités algériennes, quelques heures après les deux attentats.

"J'ai appris avec émotion les attentats perpétrés aujourd'hui près d'Alger qui ont fait plusieurs blessés", a déclaré M. Kouchner."

Les attentats de 2007 avaient visé le siège du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans le quartier résidentiel de Hydra et le siège du Conseil constitutionnel à Ben Aknoun, sur les hauteurs de la capitale. Les deux attentats avaient fait 41 morts, dont 17 employés de l'ONU, selon un bilan officiel.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine