Accéder au contenu principal

Les Etats-Unis renoncent à délivrer leur aide en Birmanie

Quatre navires militaires américains doivent quitter les côtes birmanes sans avoir pu délivrer leur aide à la Birmanie, faute d'avoir reçu l'aval de la junte. (Récit : M. Gaudin)

Publicité

Quatre navires militaires américains qui étaient prêts depuis le 13 mai à porter secours aux sinistrés du cyclone Nargis quitteront les côtes birmanes jeudi après le rejet catégorique de cette aide par la junte, ont annoncé mercredi des responsables américains.

"Au cours des trois dernières semaines, nous avons tenté à au moins quinze reprises de convaincre le gouvernement birman de permettre à nos bâtiments, hélicoptères et navires de débarquement de fournir des secours supplémentaires à la population de Birmanie", a déclaré l'amiral Timothy Keating, qui dirige la flotte américaine dans le Pacifique.

"Mais (les généraux birmans) ont à chaque fois refusé" et "il est temps que le groupe (de navires américains dirigé par) l'USS Essex se tourne vers sa prochaine mission", a-t-il ajouté dans une déclaration publiée par l'ambassade des Etats-Unis à Bangkok.

Plusieurs avions de transport américains resteront en Thaïlande au cas où ils seraient requis par des organisations d'aide internationales, mais les quatre navires quitteront la zone jeudi, tout en ayant la possibilité de retourner vers la Birmanie si la junte change d'avis, a précisé Timothy Keating.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.