Accéder au contenu principal
PEINTURE - FRANCE

Quatre tableaux de maître volés ont été retrouvés

3 min

Deux Bruegel, un Sisley et un Monet, volés en 2007 au musée des Beaux-Arts de Nice et d'une valeur inestimable, ont été retrouvés à Marseille. L'opération policière a permis d'arrêter une dizaine de personnes impliquées.

Publicité

Dix mois après leur vol au musée des Beaux-arts de Nice, quatre tableaux d'une valeur inestimable, deux Bruegel ainsi qu'un Sisley et un Monet, ont été récupérés mercredi dans une rue de Marseille par des policiers qui ont interpellé plusieurs personnes, juste avant une transaction.

Une dizaine de personnes au total ont été arrêtées mercredi à Marseille, dans le Var et les Alpes-Maritimes.

La ministre de la Culture, Christine Albanel, a tenu "à féliciter chaleureusement les équipes de police", dans un communiqué publié mercredi soir. "Cette action s'inscrit dans la volonté du Gouvernement de lutter contre le trafic des biens culturels", a-t-elle souligné.

A Marseille, les personnes interpellées en début de matinée l'ont été dans une rue proche des plages du Prado alors qu'elles s'apprêtaient à vendre les oeuvres, a indiqué une source judiciaire.

Elles étaient surveillées depuis des semaines par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC) et de la police judiciaire de Marseille, a précisé une source proche de l'enquête. Les investigations se poursuivaient mercredi soir, avec des auditions et des perquisitions.

Aucune figure du grand banditisme ne se trouve parmi les personnes arrêtées qui sont cependant connues pour des faits de violences avec armes, a ajouté la source judiciaire qui a salué le "remarquable travail des policiers".

Le vol au musée des Beaux-arts Jules Chéret de Nice qui possède une très belle collection d'impressionnistes et post-impressionnistes, avait eu lieu un dimanche, le 5 août 2007: un commando de cinq hommes masqués et armés s'était présenté à l'entrée du musée, dans le centre-ville, en début d'après-midi et s'était réparti entre le rez-de-chaussée et le premier étage, menaçant au moins quatre employés.

Selon une responsable du musée, ils avaient demandé à l'un des employés du premier étage de s'allonger sur le sol avant de mettre les tableaux dans des sacs et de prendre la fuite.

Leur butin: deux huiles sur toile, l'une de Claude Monet (1840-1926) "Falaises près de Dieppe" de 1897 (65cmx87cm), une autre d'Alfred Sisley (1839-1899), "Allée de peupliers de Moret", de 65cmx81cm, peinte en 1890, ainsi que deux oeuvres signées Jan Bruegel dit "De Velours" (1568-1625), "Allégorie de l'eau" et "Allégorie de la terre". Les malfaiteurs avaient tenté en vain d'emporter un cinquième tableau.

Le Monet et le Sisley qui appartiennent au musée d'Orsay, ont une histoire mouvementée puisqu'ils avaient déjà été volés dans les mêmes locaux le 21 septembre 1998. Ils avaient été retrouvés intacts une semaine après leur vol en 1998 dans un bateau en réparation dans le port de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes).

Le conservateur de l'époque, Jean Fornéris, avait été condamné en juin 2002 à cinq ans de prison dont 18 mois ferme pour avoir mis en scène le vol à l'aide de deux complices, également condamnés.

Le destin d'"Allée de peupliers de Moret" de Sisley est aussi lié à Marseille.Prêté par Nice pour une exposition dans la cité phocéenne, il avait été volé une première fois en 1978 et retrouvé quelques jours plus tard dans les égoûts de la ville.

Les arrestations ont eu lieu dans le cadre d'une commission rogatoire des magistrats Dominique Voglimacci et Serge Tournaire, de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) à Marseille.

Les tableaux seront présentés à la presse jeudi à l'Hôtel de police, particulièrement surveillé pour l'occasion.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.