ETHIOPIE - REPORTAGE

La vallée du Rift attend la récolte de l'espoir

Dans un petit hameau de la vallée du Rift, la famille Gamadi tente de survivre avec le peu des récoltes qui a résisté à la sécheresse. Découvrez le reportage de nos envoyés spéciaux F. Berruyer et N. Trabelsi et posez vos questions.

Publicité

Sirbo, un petit hameau dans la vallée du Rift, où survit la famille Gamadi. Habituellement, la terre est généreuse et permet de vivre à sa faim grâce aux deux récoltes annuelles. Mais cette année, la pluie est tombée trop tard. Depuis, le maïs ne pousse plus et les quelques chèvres et vaches souffrent.


"Les plantes sont à peine sorties de terre. Il n’y a que des feuilles"
, déplore le fils Gamadi. "Ici on ne vit que de ces cultures alors il n’y a rien à manger".


La famille Gamadi, qui compte une dizaine de bouches à nourrir avec notamment de nombreux enfants en bas âge, ne peut que compter sur elle-même. Une seule plante résiste bien, la feuille de choux. A chaque repas, c’est la même chose : des feuilles de choux et des bouts de canne."Vous voyez c’est la seule chose qu’il reste à manger", lance l’épouse Gamadi.

"On n'a rien reçu du gouvernement, s'indigne le père de famille. Il nous reste à prier Dieu pour que la pluie se mette à tomber". Il va falloir tenir encore plusieurs semaines avant la prochaine récolte. Certains avancent que s’il pleut dans les semaines à venir, les récoltes d’août et septembre devraient être bonnes.

La pluie se fait attendre. Tous les hommes de la famille sont dans les champs pour préparer cette récolte de l’espoir.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine