ALGERIE

Nouvel attentat près d'Alger contre un véhicule militaire

Une bombe a explosé jeudi au passage d'une voiture à l'est d'Alger, tuant les six militaires à bord. L'attentat a été revendiqué par un groupe islamiste. La veille, deux attaques avaient touché la banlieue d'Alger.

Publicité

Six militaires ont été tués et quatre autres ont été blessés jeudi à Cap Djinet, près de Dellys, à l'est d'Alger, dans un attentat attribué à un groupe islamiste, a-t-on appris vendredi de sources sécuritaires locales.

Les militaires regagnaient leur caserne en revenant de la pêcherie de cette petite localité balnéaire, lorsque leur véhicule a sauté sous une bombe enfouie dans la chaussée, selon les mêmes sources.

Deux attentats simultanés avaient été été perpétrés mercredi à Bordj El Kiffan, dans la banlieue est d'Alger, entraînant la mort d'un kamikaze et blessant six personnes. L'attaque, également attribuée à un groupe islamiste, visait une caserne de la garde républicaine et un café populaire du littoral.

Les deux attentats n'ont pas été revendiqués.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine