FRANCE - AUVERGNE

Retour au monde après 1190 jours de méditation

C'est en Auvergne que plusieurs dizaines de bouddhistes venus de toute l'Europe ont entamé une grande retraite, il y a trois ans. Ils sont revenus au monde le mois dernier devant la caméra de FRANCE 24. (Reportage: K. Hakiki)

Publicité

C’est en Auvergne, dans ce cadre majestueux, que la communauté de Dhagpo Kunfrun a décidé d’installer ses ermitages, ses centres de retraite et de méditation en 1984.


A la veille de la sortie, toute la petite communauté est à pied d’œuvre et les futurs retraitants préparent leur sortie. Parmi eux, Bruno explique sa démarche : "Pour moi c'est un cadeau de la vie cette expérience. Les gens qui ne connaissent pas peuvent avoir peur, on est là pour les rassurer, pour leur faire voir qu'on est vraiment heureux de faire ça. Que ça vient vraiment de nous, à l'intérieur de nous."


Dans le temple de Karmapa, tout est prêt pour la sortie du lendemain. C’est vers Bouddha que les retraitants partent en procession au grand temple de Kamarpa. Ils empruntent le chemin préparé ce matin. D’un côté les hommes et de l’autre les femmes.


Les retraites ne sont pas mixtes, mais contrairement aux pays bouddhistes, les femmes sont acceptées. Un bouddhisme light, à l’occidentale, de l’école Kagyupa : l’une des quatre grandes écoles du bouddhisme tibétain.

 

Au bout du chemin, une foule de 2 000 personnes les attend à l’entrée du temple.C’est officiellement leur retour au monde. Une cérémonie de bénédiction se met en place et chacun des retraitants reçoit une écharpe jaune, symbole de la retraite.

 

Puis chacun retrouve les siens. Après 3 ans, 3 mois et 3 jours : les portes du centre s’ouvrent.

Cheveux ras et sourires aux lèvres, ces hommes sortent d'une longue retraite de plus de 1 000 jours. La plupart sont français mais il y aussi des Allemands, des Belges et des Suisses. Les retraitants retrouvent leurs proches. Ce moment est intime, notre présence est à peine tolérée.


Pendant leur séjour, les retraitants ont été suivis par des guides spirituels, des lamas, comme Landroup, le maître de la retraite, leur seul lien avec l’extérieur : "Ils sont très joyeux et contents d'avoir accompli cette phase de retraite qui va leur rester comme un trésor. Ils vont réaliser cela dans les semaines qui viennent en pouvant faire une comparaison entre eux avant la retraite et maintenant."

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine