TENNIS - ROLAND-GARROS

Ivanovic nouvelle reine de Roland-Garros

La joueuse serbe Ana Ivanovic, nouvelle numéro un mondial, a remporté le tournoi dames de Roland-Garros pour la première fois en battant la Russe Dinara Safina 6-4, 6-3. Elle succède au palmarès à la Belge Justine Hénin.

Publicité

AFP - La Serbe Ana Ivanovic a remporté son premier Roland-Garros samedi en battant la Russe Dinara Safina 6-4, 6-3, en finale.

C'est le premier titre du Grand Chelem pour Ivanovic, 20 ans, qui est également la première Serbe à s'imposer dans un tournoi majeur.

Elle succède à la Belge Justine Henin, triple tenante du titre qui lui a remis la coupe samedi, avant d'accéder lundi, pour la première fois de sa carrière, à la place de N.1 mondiale.

Ivanovic disputait sa troisième finale du Grand Chelem après celles, perdues, à Roland-Garros l'année dernière et à l'Open d'Australie en janvier.

"C'est incroyable, je ne réalise pas, je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens", a-t-elle réagi à chaud, après être montée dans les tribunes pour embrasser son clan.

Malgré une nervosité certaine, elle a fait valoir cette expérience pour dominer Safina, 14e mondiale, qui n'avait encore jamais dépassé les quarts de finale en Grand Chelem jusque-là.

"C'était une grande expérience, j'espère revenir ici l'année prochaine et apprécier à nouveau l'émotion de ce court", a glissé Safina.

Dans un finale de cogneuses, nettement plus incertaine que les précédentes, la petite soeur de Marat Safin a rapidement été menée 4 jeux à 1 dans le premier set, avant de profiter des maladresses de son adversaire pour revenir à sa hauteur.

Après avoir sauvé des balles de match en huitièmes et en quarts de finale, Safina, invaincue cette saison sur terre rouge, semblait alors capable de renverser une nouvelle fois la vapeur.

Une victoire méritée

Mais Ivanovic, très agressive en retour, a ensuite montré tout ce qu'elle avait appris en un an, jouant juste aux moments importants pour gagner la première manche.

Au deuxième set, elle a utilisé les mêmes recettes, mettant un maximum de pression sur son adversaire en retour, pour lui ravir son service et mener 2-1.

Solide, toujours très entreprenante, elle est restée concentrée sur son service, dirigeant l'échange avec son énorme coup droit et profitant aussi des erreurs de précipitation de Safina pour conserver son avantage jusqu'au bout.

"On a toutes les deux été très nerveuses, a déclaré Ivanovic. Chacune avait ses occasions, je suis tellement contente d'avoir pu garder ma maîtrise jusqu'à la fin. Aujourd'hui ce qui s'est passé en finale l'année dernière est oublié."

Sur son parcours cette année à Roland-Garros, Ivanovic mérite sa victoire. En sept matches, elle n'a perdu qu'un seul set, en demi-finales face à sa compatriote Jelena Jankovic, dans un match à très gros enjeu puisqu'il déterminait qui des deux Serbes allait devenir la nouvelle N.1 mondiale.

Sa victoire récompense également une trajectoire en constante ascension avec, comme principal témoin de passage, le tournoi de Roland-Garros où elle a atteint son premier quart dans un majeur en 2005, sa première finale en 2007 et donc son premier titre en 2008.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine