TUNISIE - MANIFESTATION

La Tunisie réprime durement une manifestation

La police tunisienne a tiré à balles réelles sur des centaines de jeunes manifestants qui protestaient contre la hausse du chômage et du coût de la vie. Bilan : un mort et plusieurs blessés.

Publicité

TUNIS, 6 juin (Reuters) - La police tunisienne a tiré à balles réelles sur des centaines de jeunes manifestants qui protestaient, dans le sud-ouest du pays, contre la hausse du chômage et du coût de la vie, faisant un mort et plusieurs
blessés, ont rapporté des syndicalistes et un responsable.

 

 

"Les forces de sécurité étaient la cible d'objets en flammes et ont dû intervenir pour maîtriser les manifestants qui lançaient ces projectiles", a déclaré un responsable à Tunis, qui a requis l'anonymat.Un leader syndical, Adnen Hajji, a affirmé qu'un jeune homme de 22 ans, Hafnaoui al Maghazoui, était mort d'une balle dans un poumon, et que 22 autres manifestants avaient été blessés.

 

 

De son côté, une source proche du gouvernement a rapporté que trois policiers et cinq manifestants avaient été blessés au cours des affrontements.L'agitation sociale couve depuis deux mois dans la ville de Redeyef et plus largement dans la région minière, riche en phosphates, de Gafsa.

 

 

De telles violences sont rares en Tunisie.Au mois d'avril, le pays a enregistré son plus fort niveau d'inflation des trois dernières années.(Tarek Amara, version française Olivier Guillemain)
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine