Accéder au contenu principal
UKRAINE - ACCIDENT

Des dizaines de mineurs ukrainiens ensevelis après une explosion

2 min

Quatre personnes ont été blessées et au moins 37 mineurs sont portés disparus après une explosion dans une mine de charbon de l'est de l'Ukraine. Le fond de la mine est pour le moment inaccessible aux secouristes.

Publicité

Au moins quatre mineurs ont été blessés et 37 autres sont portés disparus dans une explosion survenue tôt dimanche matin dans une mine de charbon de la région de Donetsk (est de l'Ukraine), ont annoncé à l'AFP les autorités régionales.

Le précédent bilan faisait état de trois blessés et 37 disparus.

"Quatre personnes" ont été blessées à la surface, l'explosion ayant été si  forte qu'elle a endommagé des bâtiments dans l'enceinte de l'exploitation charbonnière, a indiqué la porte-parole de l'antenne régionale du Comité d'Etat pour la protection du travail Marina Nikitina.

Trois de ses blessés - des femmes travaillant dans l'ascenseur du puits - ont été hospitalisés avec de graves brûlures, a-t-elle précisé.

"Le sort des 37 personnes se trouvant dans la mine au moment de l'explosion, qui a eu lieu vers 5 heures locales reste inconnu", a indiqué le chef de l'antenne régionale du ministère des Situations d'urgence Andri Bondarenko.

L'incident s'est produit à 1.000 mètres de profondeur dans la mine Karl Marx de la ville de Enakievo, située à une soixantaine de kilomètres à l'est de Donetsk.

L'explosion a aussi partiellement détruit des entrées dans la mine et les secouristes ne peuvent pas pour le moment descendre au fond du puits, a indiqué le service de secouristes miniers, dont sept unités ont été dépêchées sur place.

22 équipes de réanimation ont également été envoyées sur place, selon la même source.

La police a bouclé l'enceinte de la mine, n'autorisant la presse qu'à s'approcher de l'immeuble administratif, a constaté un photographe de l'AFP. Une trentaine de proches des victimes étaient réunis, silencieux sur le territoire de l'exploitation.

Les travaux dans la mine avaient été suspendus depuis samedi en raison de violations des normes de sécurité et les mineurs sur place s'occupaient de son entretien, a indiqué le service de secouristes miniers.

Ces dernières semaines, une vingtaine de mines dans la région de Donetsk ont été arrêtées provisoirement pour violation des règles de sécurité après une explosion ayant fait 11 morts dans une exploitation charbonnière à une centaine de kilomètres de Donetsk.

Sous-financées et dotées d'équipements souvent dépassés, les mines ukrainiennes, concentrées essentiellement dans l'est du pays, sont régulièrement le théâtre d'accidents mortels.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.