PETROLE - G8

L'Australie appelle le G8 à faire pression sur l'Opep

En visite au Japon, le Premier ministre australien Kevin Rudd a exhorté le G8, qui se réunira en juillet à Hokkaido, à accentuer la pression sur l'Opep pour freiner la hausse des cours de l'or noir. (Récit : M. Gaudin)

Publicité

Le Premier ministre australien, Kevin Rudd a appelé dimanche les pays membres du G8 à faire pression sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) afin que les plus gros producteurs consentent à augmenter leur production pour endiguer la hausse des cours.

"L'Opep doit ouvrir ses lignes de production dans une large mesure (et) augmenter les livraisons de pétrole", a dit Rudd dans un entretien à Channel Ten, avant de rallier pour une visite de quatre jours le Japon, qui accueillera le G8 du 7 au 9 juillet à Hakkaido.

"Le sommet du G8 offre une occasion de faire pression sur l'Opep", a ajouté Rudd.

Les ministres de l'Energie de cinq des plus gros consommateurs de pétrole - Japon, Etats-Unis, Chine, Inde et Corée du Sud - se sont entretenus samedi au Japon, et ont appelé les producteurs à accentuer leurs investissements, mais n'ont pas mentionné l'Opep.

Ils devaient être rejoints dimanche par les autres ministres de l'Energie des pays du G8.

Vendredi, le baril de brut a gagné près de 11 dollars, du jamais vu dans une seule séance, pour clôturer à 138,54 dollars
le baril.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine