ENERGIE - ASIE

Le pétrole fait une pause en Asie, après une hausse record

Les cours du pétrole connaissent un léger reflux sur les marchés asiatiques, après le nouveau record établi à près de 139 dollars le baril, au terme de la plus forte hausse jamais enregistrée en une seule séance, soit 10,75 dollars.

Publicité

Les cours du baril de pétrole ont cédé plus d'un dollar lundi dans les échanges électroniques en Asie semblant faire une pause après avoir pulvérisé un nouveau record vendredi à New York, selon des courtiers.

Dans les échanges matinaux, le prix du baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet perdait 1,06 dollars à 137,48 dollars contre 138,54 dollars en clôture vendredi à New York.

Devant l'affaiblissement marqué du dollar, le prix du brut y a réalisé un bond de 10,75 dollars, le bond le plus important jamais vu en une seule séance, en partie lié aux déclarations du vice-Premier ministre israélien, Shaoul Mofaz, qui a envisagé une attaque contre les installations nucléaires iraniennes.

Le baril de pétrole Brent pour livraison en juillet s'inscrivait également en baisse, perdant 1,30 dollars à 136,39 dollars. Le Brent avait également inscrit vendredi un record historique en séance à 138,12 dollars avant de terminer à 137,69 USD.

Le cours du brut a été multiplié par cinq depuis 2003.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine