NEPAL

Le roi déchu du Népal s'apprête à quitter son palais

L'ancien roi du Népal Gyanendra, dont la fortune est évaluée à des centaines de millions de dollars, quittera mercredi son palais de Katmandou, dernière étape vers la république maoïste.

Publicité

Le roi déchu du Népal quittera mercredi son palais au coeur de Katmandou, a annoncé mardi un responsable royaliste, deux semaines après l'abolition de la monarchie.

L'ancien "roi (Gyanendra) partira mercredi de son palais et tiendra auparavant une conférence de presse", a déclaré à l'AFP le chef de service de presse du palais royal, Phanindra Raj Pathak.

L'ex-souverain s'installera temporairement dans une résidence royale de la banlieue de la capitale népalaise.

Gyanendra, monté sur le trône en 2001, avait fait savoir la semaine dernière qu'il partirait du palais royal avant le 12 juin pour entamer une existence de simple citoyen.

Une assemblée constituante élue le 10 avril et dominée par les anciens rebelles maoïstes a aboli le 28 mai la monarchie et proclamé la République après 239 années de dynastie royale des Shah.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine