Accéder au contenu principal

Le Zimbabwe dirigé par une junte militaire, selon Tsvangirai

Moins de trois semaines avant le second tour de l'élection présidentielle, le leader de l'opposition Morgan Tsvangirai déclare que le Zimbabwe est désormais dirigé par une junte militaire. (Récit : P.- L. Viollat)

Publicité

Le Zimbabwe est désormais dirigé par une junte militaire, a estimé le leader de l'opposition Morgan Tsvangirai, mardi à Harare, moins de trois semaines avant le second tour du scrutin présidentiel.

"Le pays est aujourd'hui, dans les faits, dirigé par une junte militaire", a déclaré le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) lors une conférence de presse dans la capitale zimbabwéenne.

"Notre peuple a été exposé à une brutalité financée par l'Etat", a-t-il ajouté.

Morgan Tsvangirai, arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle, doit affronter au second tour le 27 juin le chef de l'Etat Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980.
  

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.