ISRAEL

Olmert autorise des primaires au sein de son parti

Ehoud Olmert autorise son parti Kadima à préparer des élections primaires anticipées. Le Premier ministre israélien est mis en cause dans une affaire de corruption et les appels à sa démission se multiplient.

Publicité

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, ébranlé par des soupçons de corruption, a autorisé mercredi son parti Kadima à préparer la tenue de primaires alors que les appels pour son remplacement se multiplient, a indiqué un responsable de la formation politique.

"Olmert a donné son feu vert au lancement des consultations pour l'organisation d'élections primaires", a déclaré à l'AFP un responsable de Kadima, à l'issue d'une rencontre d'Olmert avec des responsables du parti.

La bataille pour la succession d'Olmert à la tête du parti de centre-droit s'est engagée après sa mise en cause dans un scandale financier. Sa position politique a notamment été ébranlée par le témoignage fin mai d'un homme d'affaires israélo-américain, Morris Talansky, qui a affirmé lui avoir remis de sommes en liquide.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine