BASKETBALL - NBA

Les Lakers se relancent

Après deux défaites à Boston, les Lakers de Los Angeles ont remporté leur premier match à domicile, et troisième match de la finale NBA, face aux Celtics 87-81. Kobe Bryant a inscrit 36 points. Boston mène la série 2-1.

Publicité

Emmenés par un Kobe Bryant omniprésent, les Los Angeles Lakers sont revenus dans la finale NBA en battant dans leur salle (87-81) les Boston Celtics lors du match N.3 mardi.

Grâce au MVP de la saison, auteur de 36 points et de 7 rebonds, et au remplaçant slovène Sasha Vujacic (20 pts), les Californiens ne sont plus menés que deux victoires à une dans cette finale disputée au meilleur des sept matches.

Après deux défaites à l'extérieur, les Californiens, très agressifs et accélérant volontairement le rythme, ont réagi dans un match très défensif.

Mais les Lakers auraient tout aussi bien pu se retrouver dans un beau pétrin en ratant leur troisième quart-temps, cédé 25 à 17, avec pour conséquence un ultime quart-temps attaqué avec deux longueurs de retard (62-60).

Il a fallu que Bryant, un peu juste aux lancers-francs (11 sur 18), prenne les choses en main dans les dernières minutes.

A 6 minutes 55 de la fin, le N.24 a réussi son seul tir à 3 points de la soirée pour redonner définitivement l'avantage aux siens (69-68).

Ce tir, que Bryant a eu tout le temps de préparer, a enflammé les 19.000 spectateurs, bien plus calmes qu'à Boston, et ses coéquipiers.

Même l'Espagnol Pau Gasol, auteur de 12 rebonds et 9 pts, et Lamar Odom, encore discret, se sont alors mis au diapason avec quelques interceptions et contres bienvenus.


"La machine" slovène décisive

Avant cela, l'agressivité offensive des Californiens avait laissé quelques failles, et beaucoup de fautes, dans la défense de Boston.

Paul Pierce, l'atout N.1 des Celtics lors des deux premiers matches, a été le premier à souffrir des fautes, jouant toute la partie sur les talons (6 pts, 6 rebonds et 5 fautes).

Le pivot Kevin Garnett a lui aussi éprouvé beaucoup de difficultés, se contentant essentiellement d'être présent au rebond (12 rebonds et 13 pts).

"Kobe (Bryant) a été fantastique mais je crois que Vujacic a été la clé. Nous sommes conscients que Kobe va bien jouer. Nous ne pouvons rien faire dans ce cas-là contre lui. Ce qu'il faut c'est fermer les autres options. Nous avons fait du bon travail sur Gasol, sur Odom mais Vujacic a été agressif", a regretté Doc Rivers, l'entraîneur de Boston.

Le Slovène, surnommé "la machine" sur les parquets NBA pour sa précision à distance, a effectivement joué un rôle primordial aux côtés de Bryant, réussissant 7 tirs sur 10 tentés dont 3 sur 5 à 3 points.

Vujacic a surtout suppléé les défaillances de Odom (4 pts), du Serbe Vladimir Radmanovic (3 pts), du meneur Fisher (6 pts) et du Français Ronny Turiaf, qui a rendu une feuille de statistique vierge malgré 19 minutes passées sur le parquet.

Si les Lakers veulent égaliser à 2 victoires partout jeudi dans leur salle, il leur faudra tous suivre l'exemple Bryant et Vujacic. Sinon...


  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine