ETATS-UNIS - INTEMPERIES

L'Iowa en proie à d'importantes inondations

Depuis plus de quinze jours, l'Iowa, Etat du centre des Etats-unis, subit des inondations spectaculaires. Devant la montée des eaux, de plus en plus menaçante, les évacuations se multiplient. (Récit : H. Drouet)

Publicité

Les inondations exceptionnelles qui frappent l'Iowa (centre) menaçaient vendredi la capitale de l'Etat, Des Moines, alors que les intempéries dans le centre des Etats-Unis ont fait 20 morts en trois semaines.

A Cedar Rapids, deuxième ville de l'Etat, la montée des eaux a atteint un niveau record, forçant les habitants à fuir leurs maisons et les autorités à évacuer les bâtiments publics.

"Nous combattons une inondation majeure depuis maintenant 10 jours", a déclaré Bret Voorhees, porte-parole de l'administration chargée de la sécurité et des situations d'urgence de l'Etat de l'Iowa.

"Neuf de nos principales rivières ont atteint ou battu leurs niveaux record", a dit M. Voorhees, ajoutant qu'il s'agissait d'une inondation comme on en voit "tous les 500 ans".

Dix comtés de l'Iowa ont reçu des ordres d'évacuation et 83 ont été déclarés zones fédérales sinistrées.

Dans la capitale de l'Etat, des Moines, qui compte 200.000 habitants, les autorités ont appelé les riverains à partir, alors que le niveau des eaux de la rivière locale ne cesse de monter.

Quinze personnes ont trouvé la mort dans l'Iowa et des milliers d'autres sont sans abri depuis le début des intempéries le 25 mai dans cet Etat, où une tornade a été suivie de pluies qui n'ont pas cessé depuis.

Parmi les victimes figurent quatre adolescents tués mercredi par une tornade dans un campement scout dans l'ouest de l'Etat.

Par ailleurs, dans l'Indiana deux personnes sont mortes dans les inondations et deux livreurs se sont noyés la semaine dernière lorsque leur véhicule est tombé dans une rivière en crue, ont indiqué des responsables des services météorologiques.

Une autre personne a été à tuée mercredi lorsqu'une tornade à frappé la localité de Chapman, au Kansas.

A Cedar Rapids, les bâtiments publics, notamment la mairie et la bibliothèque, étaient envahis par les eaux qui avaient emporté dossiers et meubles par les fenêtres. L'hôpital a été évacué, tout comme la prison, dont les détenus ont juste eu le temps d'être transférés avec leurs matelas quelques heures avant que l'eau n'envahisse les cellules.

"Nos prédictions d'une crue centennale, ou pire, sont réellement sur le point de se réaliser", a commenté la maire de Cedar Rapids Regenia Bailey, prédisant une poursuite de la montée des eaux.

La Garde nationale a été appelée en renfort pour aider une armée de volontaires à endiguer la montée des eaux, notamment avec des sacs de sable, sans succès pour l'instant.

De nouveaux orages sont attendus dans la région durant les prochains jours et devraient toucher également en partie les Etats du Dakota du Sud, du Minnesota, du Nebraska, du Wisconsin, de l'Illinois, du Kansas, de l'Oklahoma et de l'Arkansas.

Au moins 53 zones dans ces Etats seraient susceptibles de connaître des "inondations importantes" lors des prochaines 48 heures, selon les services de météorologie.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine