KOSOVO - RUSSIE

Pour la Russie, la Constitution du Kosovo viole le droit international

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères russe condamne la Constitution kosovare, au prétexte qu'elle "ne fait que renforcer les tensions au Kosovo".

Publicité

La diplomatie russe a condamné lundi l'entrée en vigueur de la Constitution du Kosovo indépendant, joignant sa voix à celle de son allié serbe.

"Cet acte s'inscrit dans le prolongement d'une série d'actions visant à la reconnaissance de la souveraineté de cette région, en violation du droit international", estime le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Pour la diplomatie russe, cette Constitution entrée en vigueur dimanche "ne fait que renforcer les tensions au Kosovo".

La Serbie qui continue de s'opposer à l'indépendance d'une province qu'elle considère comme le berceau de son histoire, avait estimé dès dimanche que la Constitution kosovare n'avait aucune valeur.

Quelque 120.000 Serbes sont restés au Kosovo après la guerre de 1998-1999 et près de la moitié d'entre eux vivent dans le nord, où ils sont majoritaires.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine