FOOTBALL - EURO 2008

L'Allemagne rejoint la Croatie en quarts

La Mannschaft a battu l'Autriche au terme d'un derby sans saveur, grâce à un but inscrit par Michael Ballack. En terminant deuxième de la poule B, derrière les Croates, l'Allemagne affrontera en quarts de finale le Portugal, jeudi à Bâle.

Publicité

Pour voir tous les résultats de l'Euro 2008 et les commentaires de nos Observateurs, cliquez ici.

 

L'Allemagne a décroché lundi son billet pour les quarts de finale de l'Euro 2008 en battant l'Autriche par le plus petit des écarts à Vienne (1-0). Michael Ballack a mis fin au suspense de ce groupe B où trois équipes pouvaient encore sortir vivantes de la phase de poules au coup d'envoi de cette dernière journée.

 

Bien inspiré sur un coup franc tiré des 25 mètres, le milieu de terrain de Chelsea a enterré les espoirs de qualification de la Wunderteam d'une frappe limpide en lucarne (49e).

 

Les hommes de Joachim Löw rencontreront au prochain tour le Portugal, jeudi, à Bâle.

 

Dans l'autre match de la soirée, à Klagenfurt, la Croatie a tenu son rang de première de la classe en battant la Pologne (1-0).

 

Les hommes de Slaven Bilic terminent donc en tête de ce groupe B avec neuf points, l'Allemagne suivant avec six, l'Autriche et la Pologne fermant la marche avec un point.

 

"L'équipe a livré un grand combat. Nous aurions dû plus aller de l'avant en début de rencontre et le reste de la partie aurait été plus facile. Nous avons dû nous battre jusqu'à la dernière minute", a déclaré l'unique buteur de la soirée.

 

"C'est de notre faute si nous nous sommes retrouvés dans cette situation après le match contre la Croatie. Cela signifie que nous n'aurions jamais dû nous relâcher", a ajouté Ballack.

 

Du côté de la nation-hôte, le sélectionneur Josef Hickersberger a salué le coup de patte "sensationnel" du milieu de terrain allemand.

 

"Malheureusement, nous n'avons pas été capables de réaliser en attaque ce que nous espérions", a ajouté l'entraîneur autrichien.

 

Des Autrichiens sonnés

 

Les Allemands ont été les premiers à se montrer dangereux dès la cinquième minute de jeu et auraient pu ouvrir le score si leur attaquant Mario Gomez ne s'était pas montré aussi maladroit devant le portier autrichien.

 

Bien servi par Miroslav Klose après un bon travail côté gauche, le joueur de Stuttgart s'est retrouvé seul à moins d'un mètre de la cage adverse, mais n'a pu pousser le ballon au fond des filets, victime d'un rebond hasardeux avant de frapper.

 

Son tir parti dans les airs a toutefois nécessité le retour in extremis d'un défenseur autrichien pour dégager la balle de la tête au niveau de la ligne de but.

 

Trop timide pour être véritablement dangereuse en première période, la Mannschaft a failli se faire surprendre à plusieurs reprises sur de beaux mouvements collectifs autrichiens, le dernier geste n'étant malheureusement jamais au rendez-vous pour la Wunderteam.

 

A cinq minutes du retour aux vestiaires, l'arbitre de la rencontre Manuel Meruto Gonzalez s'est chargé lui-même d'emballer le sort de la rencontre en décidant d'expulser les deux sélectionneurs allemand et autrichien, sanctionnés pour avoir eu un vif échange au bord de la touche.

 

En bon capitaine, Ballack a délivré ses coéquipiers à la 49e sur un coup franc dont lui seul a le secret au sein de la Mannschaft, le milieu de terrain des Blues ne laissant aucune chance au gardien autrichien Jürgen Macho.

 

Sonnés par ce but encaissé en début de seconde période, les Autrichiens n'ont jamais été en mesure de recoller au score, à l'exception d'une frappe à l'entrée de la surface d'Erwin Hoffer, puissante mais non cadrée (84e).

 

Dans l'autre match du groupe, la Croatie a conforté son statut d'outsider numéro un de la compétition en remportant son troisième succès consécutif.

 

Les réservistes croates ont battu la Pologne 1-0 grâce à un but d'Ivan Klasnic, à la conclusion d'un joli mouvement collectif.

 

Les hommes de Slaven Bilic, dont la première place du groupe était déjà assurée avant ce match, retrouveront la Turquie, vendredi à Vienne pour un quart de finale inattendu.


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine