TENNIS

Nadal, roi du Queen's

Rafael Nadal, après avoir remporté Roland-Garros, s'est offert un succès sur gazon au tournoi du Queen's en battant en finale le Serbe Novak Djokovic en deux sets, trois semaines avant Wimbledon, principal tournoi sur cette surface.

Publicité

L'Espagnol Rafael Nadal, tête de série numéro 1, a remporté dimanche le tournoi ATP du Queen's en venant à bout en finale du Serbe Novak Djokovic, tête de série numéro 2, en deux sets serrés, 7-6 (8/6), 7-5.

Une semaine seulement après avoir remporté Roland-Garros pour la quatrième fois, l'Espagnol a réussi la transition entre terre battue et gazon.

Il avait remporté 8 des 11 confrontations préalables avec Djokovic, dont une demi-finale à sens unique à Roland-Garros. Mais à Londres il avait peiné en quarts et en demies, alors que Djokovic balayait Lleyton Hewitt, vainqueur du tournoi en 2006, puis David Nalbandian, ancien finaliste, en ne perdant que 5 jeux en deux matches.

Confiant, le Serbe démarrait le match sur les chapeaux de roues, décidé à agresser Nadal avec son coup droit. Cette stratégie lui permettait de réaliser un break sur la première mise en jeu de Nadal, puis de s'offrir une balle de break pour avoir l'occasion de mener 4 jeux à rien.

Incapable de transformer l'occasion, le Serbe remettait Nadal en selle, et dissipait par la suite l'avantage du break. Il disposa d'une autre chance d'empocher le set en servant à 6-5 dans le jeu décisif, mais glissa en fond de court après un échange musclé, avant de perdre les derniers points du set.

Après ce coup au moral du Serbe, Nadal breaka dès le deuxième jeu du deuxième set. Pas disposé à rendre les armes, Djokovic revint dans le match et s'offrit même une chance de servir pour le set à 5-4. La chance passa encore. Sur la balle de match, une amortie trop longue du Serbe le mit en difficulté, offrant à Nadal l'occasion de conclure d'un smash.

L'Espagnol est le premier joueur à gagner le Queen's dans la foulée de Roland-Garros, depuis la création il y a trente ans du tournoi londonien. Il est aussi le premier Espagnol à gagner sur cette surface depuis Andreas Gimeno en 1972.

Ce faisant, il envoie un message à Roger Federer, son grand rival qu'il pourrait retrouver en finale de Wimbledon le 6 juillet.

Quelques minutes avant la victoire de Nadal, le Suisse venait en effet de réussir son tour de chauffe sur herbe en remportant le tournoi de Halle, en Allemagne, sans perdre un set, ni même son service.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine