Accéder au contenu principal

Alcatel-Lucent décroche un contrat d'un milliard

Le premier opérateur en téléphonie chinois, China Mobile, a conclu un accord d'un milliard de dollars avec l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent pour développer le réseau téléphonique chinois.

Publicité

L'équipementier en télécoms Alcatel-Lucent a signé un accord cadre d'un milliard de dollars avec China Mobile pour la fourniture d'équipements et de services de communications mobiles destinés à développer le réseau chinois, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

 

L'accord qui a été signé par Shanghai Bell, la filiale d'Alcatel-Lucent en Chine, prévoit notamment la fourniture "d'équipements TD-SCDMA, des applications, des équipements de transmission et de routage IP, ainsi que les services qui les accompagnent", précise le communiqué.

 

Cet accord porte sur 2008, a précisé à l'AFP un porte-parole d'Alcatel-Lucent.

 

Il "confirme Alcatel-Lucent dans son rôle de partenaire de confiance, puisque l'opérateur s'appuie sur nos services et solutions de réseau pour répondre à la demande croissante de services mobiles et fixes, et faire progresser l'industrie chinoise des télécommunications", a estimé Olivia Qiu, présidente d'Alcatel Shanghai Bell citée dans le communiqué.

 

Le titre de l'équipementier a bondi après cette annonce même si l'accord cadre préserve la part de marché du groupe sans lui apporter de nouveaux revenus. A 10H36 (8H36 GMT), l'action Alcatel-Lucent grimpait de 4,16% à 4,50 euros et figurait en tête des valeurs vedettes, dans un marché parisien en progression de 0,86%.

 

L'équipementier français est déjà actif en Chine. Début juin, il a annoncé un contrat de plusieurs millions d'euros avec China Telecom, le premier opérateur fixe de Chine, pour l'aider à étendre ses réseaux IP dans le pays.

 

Fin novembre 2007, Alcatel-Lucent avait déjà signé une série d'accords cadre portant sur 750 millions d'euros avec China Mobile et China Unicom, à l'occasion de la visite en Chine du président français Nicolas Sarkozy.

 

Ces contrats portaient sur la fourniture de solutions et services de communications mobiles.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.